Samedi, 13 juillet 2024
International > Monde Arabe >

Liban: un média d'Etat annonce deux morts civils dans une frappe israélienne

AFP , Dimanche, 02 juin 2024

Depuis le début de la guerre dans la bande de Gaza, le Hezbollah échange régulièrement des tirs avec l'armée israélienne, en soutien à son allié palestinien.

s
Les personnes en deuil portent le cercueil d’Amal Abboud lors de ses funérailles dans le village libanais d’Adloun. Photo : AFP

L'agence officielle de presse libanaise a annoncé que deux civils ont été tués dimanche dans de nouvelles frappes israéliennes dans le sud du pays, au moment où les violences entre Israël et le Hezbollah se sont intensifiées.

Le Hezbollah avait annoncé en matinée avoir envoyé plusieurs drones d'attaque sur une position militaire israélienne dans le Golan occupé, quelques heures après des frappes israéliennes sur ses positions dans l'est du Liban, loin de la frontière.

Depuis le début de la guerre dans la bande de Gaza, le Hezbollah échange régulièrement des tirs avec l'armée israélienne, en soutien à son allié palestinien.

"Deux civils ont été tués dans une frappe israélienne qui a visé leur maison dans le village de Houla", proche de la frontière, a annoncé l'Agence nationale d'information (ANI, officielle).

Un responsable local interrogé par l'AFP a précisé que les deux personnes tués étaient "deux frères, des bergers dont la maison a été détruite".

Depuis vendredi, l'armée israélienne pilonne des villages du sud du Liban, où quatre personnes ont été tuées vendredi: une femme, un secouriste et deux combattants du Hezbollah.

Le Hezbollah a de son côté revendiqué une série d'attaques contre des positions militaires israéliennes et avait annoncé samedi avoir "abattu un drone israélien de type Hermes 900".

L'armée israélienne a confirmé qu'un "missile sol-air" avait abattu un de ses drones "opérant dans l'espace aérien libanais".

Elle a annoncé avoir mené en représailles, dans la nuit de samedi à dimanche, des frappes contre "un complexe militaire" du Hezbollah près de Baalbeck, un bastion du Hezbollah proche de la frontière syrienne dans l'est du pays.

Deux combattants ont été blessés, selon une source proche du mouvement chiite.

*Article modifié par Ahraminfo

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique