Lundi, 17 juin 2024
International > Monde Arabe >

Le roi d'Arabie saoudite va subir des examens médicaux en raison d'une fièvre

AFP , Dimanche, 19 mai 2024

​Le roi Salmane d'Arabie saoudite, âgé de 88 ans, va subir des examens médicaux, les deuxièmes en moins d'un mois, en raison d'une fièvre, ont rapporté dimanche les médias d'Etat.

s
Archive - Le roi saoudien Salman bin Abdulaziz. Photo : AFP

Ces examens seront effectués dans une clinique du palais Al-Salam dans la ville côtière de Jeddah, sur la mer Rouge, selon un communiqué de la Cour royale publié par l'agence de presse officielle saoudienne (SPA).

Le roi Salmane "souffre d'une fièvre et de douleurs dans les articulations", indique le communiqué, en affirmant que l'équipe traitante avait "décidé de procéder à des examens".

Le roi Salmane ben Abdel Aziz est à la tête du premier exportateur de brut au monde depuis 2015, même si le pays est dirigé au quotidien par son fils de 38 ans, Mohammed ben Salmane, nommé prince héritier en 2017.

La santé du monarque vieillissant est rarement évoquée dans le royaume du Golfe. La Cour royale avait toutefois révélé en avril qu'il avait été admis à l'hôpital spécialisé King Faisal pour des "examens de routine", avant de le quitter plus tard dans la journée.

Avant cela, sa dernière hospitalisation datait de mai 2022. Admis pour des examens médicaux, notamment une coloscopie, il avait passé une semaine à l'hôpital "pour se reposer", avait rapporté SPA à l'époque.

Ces dernières années, le roi Salmane s'est fait de plus en plus rare en public, alimentant les rumeurs sur son état de santé.

Il a subi une opération de la vésicule biliaire en juillet 2020, et a été hospitalisé en mars 2022 pour des "tests médicaux" et pour remplacer la batterie de son stimulateur cardiaque.

Avant d'accéder au trône, le roi Salmane a été gouverneur de Ryad pendant des décennies et ministre de la Défense.

Son règne a été marqué par d'importantes réformes sociales et économiques, portées par son fils qui veut réduire la dépendance de l'Arabie saoudite au pétrole.

Le prince Mohamed ben Salmane a mené aussi une campagne de répression qui lui a permis de consolider son pouvoir, selon les analystes.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique