Samedi, 18 mai 2024
International > Monde Arabe >

Anniversaire de la Nakba : Un rappel de la tragédie palestinienne

Ahraminfo , Mardi, 14 mai 2024

Le 14 mai, une date qui rappelle la tragédie palestinienne qui perdure depuis plus de sept décennies. C'est l'occasion pour les Palestiniens de réaffirmer leur détermination à poursuivre leur lutte pour obtenir justice et récupérer leurs droits nationaux.

s
Le début de la Nakba en 1948. Source Agence de presse Palestinienne Wafa.

Mercredi 15 mai, marque le 76ème anniversaire de la Nakba, une date commémorée par les Palestiniens à travers le monde. Nakba, qui signifie « catastrophe » en arabe, fait référence à l'expulsion et à la dépossession massive de centaines de milliers de Palestiniens en dehors de leurs terres dans la foulée de la création de l'Etat d'Israël en 1948.

Une date qui rappelle la tragédie palestinienne qui perdure depuis plus de sept décennies.

En 1948, des centaines de milliers de Palestiniens ont été contraints de quitter leur foyer, souvent par la force, lors de combats qui ont suivi la « déclaration d'indépendance » d'Israël. Des villes et des villages entiers ont été détruits, et des familles entières se sont dispersées à travers la région et au-delà.

La Nakba a laissé une marque indélébile dans la mémoire palestinienne, qui continue d’en subir les conséquences jusqu'à ce jour. Des générations de réfugiés palestiniens vivent encore dans des camps, dans l’espoir de pouvoir retourner un jour dans leur pays d'origine, conformément au droit au retour reconnu par les Nations unies.

Chaque année, l’anniversaire de la Nakba est marqué par des manifestations politiques et culturelles à travers le monde.

C'est un moment pour les Palestiniens de se souvenir de leur histoire, de leur résilience et de leur détermination à poursuivre leur lutte pour obtenir justice et récupérer leurs droits nationaux.

Les dates clés du conflit israélo-palestinien 

  •  Le 14 mai 1948: David Ben Gourion proclame la création de l'Etat d'Israël, concrétisant la promesse d'un « foyer national juif » faite en 1917 par Londres. La première guerre israélo-arabe éclate dès le lendemain et se solde par le déplacement de 760 milles Palestiniens.
  • 1956 : la deuxième guerre israélo-arabe a eu lieu après la nationalisation du canal de Suez par l'Egypte. Israël, le Royaume-Uni et la France ont formé une alliance, et l’Etat juif occupe la bande de Gaza et la péninsule du Sinaï. L'armée israélienne, sous la pression des Etats-Unis et de l'URSS, retirera plus tard ses troupes.
  • 1959 : l’organisation palestinienne Fatah a été créée dans la clandestinité à Gaza et au Koweït par Yasser Arafat et ses partisans.
  • 1964 : création de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). Elle regroupe sous son égide les factions palestiniennes de l’intérieur et des camps de réfugiés à l’extérieur.
  • 1967 : la troisième guerre israélo-arabe, ou la guerre des Six-Jours, est déclenchée par Israël. Entre le 5 et le 10 juin, l’Etat hébreu occupe la bande de Gaza, la péninsule du Sinaï, le plateau du Golan, la Cisjordanie et prit le contrôle de la vieille ville de Jérusalem. 
  • 1973 la guerre d'octobre. L'Egypte et la Syrie lancent une attaque surprise engendrant la défaite de l'armée israélienne. 
  • 1987 : La première Intifada éclate dans la bande de Gaza et ne tarde pas à s'étendre à la Cisjordanie. Surnommée la « guerre des pierres », cette révolte contre l'occupation israélienne se poursuit jusqu'en 1993, entraînant la mort d'au moins 1 000 civils palestiniens.
  • 1987 : naissance du mouvement Hamas.
  • 1993 : Yasser Arafat et le Premier ministre israélien Itzhak Rabin signent les accords d'Oslo à Washington. L'Autorité palestinienne prend le contrôle administratif de la Cisjordanie et de la bande de Gaza. Arafat est élu à sa tête en 1996.
  • 2000 : La seconde intifada, également appelée « l’Intifada d’Al-Aqsa » éclate. Elle se poursuit jusqu’en 2005, faisant 3 000 morts côté palestinien et 1 000 morts côtés israélien.
  • 2002 : Israël entame la construction d'une barrière pour séparer son territoire de la Cisjordanie. Le Conseil de sécurité des Nations unies évoque pour la première fois la nécessité de la coexistence de deux Etats, palestinien et israélien.
  • 2005 : Mahmoud Abbas est élu président de l’Autorité palestinienne. Après 38 années d’occupation, Israël se retire de la bande de Gaza.
  • 2007 : Hamas prend le contrôle de Gaza. 
  • 2009 : Israël et le Hamas concluent un cessez-le-feu mettant fin à 22 jours de conflit ayant fait plus de 1300 victimes palestiniennes. 
  • Depuis le 7 octobre 2023 : Les forces israéliennes mènent des frappes aériennes et des renforts militaires à la frontière de Gaza.
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique