Lundi, 17 juin 2024
International > Monde Arabe >

L'UNRWA met en garde contre le traumatisme et les dommages psychologiques que subissent les enfants de Gaza à cause de la guerre.

Sabah Sabet , Samedi, 04 mai 2024

12300 enfants palestiniens ont été tués par Israël en quelque mois, soit plus que le nombre total d'enfants tués en quatre ans de conflits dans le monde selon l'UNRWA.

s
Les Palestiniens vérifient les dégâts causés par les bombardements israéliens à Rafah dans le sud de la bande de Gaza. Photo : AFP

L'agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a averti samedi 4 mai des conséquences psychologiques de la guerre israélienne contre la bande assiégée de Gaza sur les enfants palestiniens, lors d’un communiqué sur son compte officiel sur la plateforme X. 

« Les enfants de Gaza souffrent de niveaux de stress dévastateurs » souligne le communiqué.

Selon le même communiqué, l'équipe de l'Unrwa travaille avec les enfants et les adolescents pour atténuer l'impact des horreurs de la guerre : « Nos conseillers apportent espoir aux enfants de Gaza, et les réconfortent.  Nous devons protéger leur présent et leur avenir ».

Cette alerte, lancée par l'UNRWA, fait référence aux chiffres des Nations Unies selon lesquels 12.193 enfants ont été tués dans des conflits à travers le monde entre 2019 et 2022, alors que 12.300 enfants ont été tués, uniquement à Gaza, entre octobre 2023 et février 2024.

Avec 12.300 enfants palestiniens tués, l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens a dénoncé « une guerre contre les enfants » à Gaza.

« C’est stupéfiant. Le nombre d’enfants tués en un peu plus de 4 mois à Gaza est plus élevé que le nombre d’enfants tués en 4 ans de guerre dans le monde entier », avait écrit en mars dernier le chef de l’UNRWA, Philippe Lazzarini sur son compte X.

Cette alerte intervient alors que la situation dans l’enclave palestinienne s’aggrave. Selon un dernier bilan du ministère de la santé palestinienne 34.654 palestiniens, principalement des femmes et des enfants ont été tués par les forces de l'occupation israélienne.

L'estimation du nombre d'enfants tués par l'état israélien est encore plus élévée selon l'UNICEF. Dans son site du jeudi 2 mai, l'agence de l'Onu compte plus de 14 000 enfants tués et plus de 1200 blessés depuis le debut de la guerre .

Des milliers d’enfants sont portées disparues et seraient probablement sous les décombres, selon UNICEF

Par ailleurs, depuis le début de la guerre, l'UNRWA a enregistré un nombre sans précédent de violations contre son personnel et ses installations. Au moins 165 membres de l'équipe de l'UNRWA ont été tués, notamment dans l'exercice de leurs fonctions, et plus de 150 installations ont été touchées, parmi lesquelles de nombreuses écoles.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique