Mercredi, 19 juin 2024
International > Monde Arabe >

Londres prend de nouvelles sanctions contre des "colons extrémistes" israéliens en Cisjordanie

AFP , Vendredi, 03 mai 2024

La Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 1967 par Israël, abrite quelque 490.000 Israéliens vivant dans des colonies jugées illégales selon le droit international.

d'Einav
Photo : AFP

Le Royaume-Uni a annoncé vendredi avoir pris des sanctions contre des "extrémistes" israéliens en raison de la "hausse sans précédent" des violences commises par des colons en Cisjordanie, et a appelé le gouvernement israélien à "sévir".

"Les colons extrémistes sapent la sécurité et la stabilité et menacent les perspectives de paix", a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères David Cameron, cité dans un communiqué.

Ces sanctions visent deux groupes ayant mené des "attaques" contre des Palestiniens en Cisjordanie et quatre individus "directement responsables de violences flagrantes contre des civils palestiniens", a-t-il ajouté.

"Les autorités israéliennes doivent sévir" contre les personnes responsables de violences, a enjoint David Cameron, assurant que le Royaume-Uni "n'hésitera pas" à prendre d'autres sanctions si nécessaire.

Les deux groupes sanctionnés sont Hilltop Youth, pour avoir établi "des colonies illégales (...) avec la mission d'expulser tous les Palestiniens des Territoires occupés", selon Londres, ainsi que le mouvement Lehava, pour avoir "facilité, incité et promu" les violences contre les communautés arabes et palestiniennes.

Parmi les quatre individus sanctionnés, figure Noam Federman, ancien chef du mouvement anti-arabe Kach (désormais interdit), pour avoir "entraîné des groupes de colons à commettre des violences contre les Palestiniens".

Son fils, Ely Federman, a déjà été sanctionné par Londres en février.

Les trois autres personnes sanctionnées sont Eden Levi et Neria Ben Pazi, pour leur participations à des attaques et intimidations contre les Palestiniens, ainsi que Elisha Yered, "porte-parole non officiel du groupe Hilltop Youth".

Les deux derniers sont également sous le coup de sanctions de l'Union européenne depuis le mois dernier.

Les Etats-Unis ont également pris des mesures similaires en février.

La Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 1967 par Israël, est secouée par un regain de violences depuis le 7 octobre quand des militants palestiniens ont mené une attaque sans précédent contre des militaires et des civils en Israël.

Selon des sources palestiniennes officielles, plus de 491 Palestiniens ont été tués depuis lors par des soldats ou des colons israéliens en Cisjordanie.

Plus de 2,9 millions de Palestiniens vivent en Cisjordanie occupée, séparée illégalement de la bande de Gaza, par le territoire israélien.

Environ 490.000 Israéliens y vivent également, dans des colonies jugées illégales selon le droit international.

*Article modifié par Ahraminfo

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique