Mercredi, 29 mai 2024
International > Monde Arabe >

La France a procédé à des "interceptions" de drones et missiles iraniens contre Israël à la demande de la Jordanie

AFP , Lundi, 15 avril 2024

français
Chasseur français Mirage 2000-D. Photo : AFP

La France a procédé à "des interceptions" de missiles et drones iraniens visant Israël dans la nuit de samedi à dimanche à la demande de la Jordanie, a confirmé lundi Emmanuel Macron qui veut "tout faire pour éviter l'embrasement" au Moyen-Orient.

"Nous avons une base aérienne en Jordanie (...) L'espace aérien jordanien était violé par ces tirs. Nous avons fait décoller nos avions et nous avons intercepté ce que nous devions intercepter", a déclaré le président français sur les chaînes BFMTV-RMC.

En décidant de "frapper Israël" depuis son sol, l'Iran a provoqué "une rupture profonde" et "ce qui s'est ouvert est très dangereux en termes de réaction", a-t-il estimé.

"Nous allons tout faire pour éviter l'embrasement (...) et donc essayer de convaincre Israël qu'il ne faut pas répondre en escaladant, mais plutôt isoler l'Iran, réussir à convaincre les pays de la région que l'Iran est un danger, accroître les sanctions, renforcer la pression sur les activités nucléaires et puis retrouver un chemin de paix dans la région", a-t-il déclaré.

La France parle "à tous les pays de la région (...) Ce qu'on essaie d'être, c'est une puissance médiatrice", a ajouté le président français qui va reparler dans la journée au Premier ministre israélien.

Mais ce sont "les Américains qui ont un rôle très important à jouer pour contenir l'Iran", a-t-il reconnu.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique