Samedi, 25 mai 2024
International > Monde Arabe >

Israël achète des tentes pour abriter près de 500.000 personnes avant son offensive sur Rafah : source gouvernementale

AFP , Mardi, 09 avril 2024

Gaza
Une femme palestinienne et un enfant se tiennent à côté des ruines d’un bâtiment détruit par le bombardement israélien précédent dans la ville de Gaza. Photo : AFP

Israël veut acquérir un stock de tentes d'une capacité suffisante pour abriter près d'un demi-million de personnes en prévision de son offensive sur Rafah, qu'elle considère comme le dernier bastion du Hamas dans la bande de Gaza, a indiqué mardi à l'AFP une source gouvernementale.

L'appel d'offre publié sur le site internet du ministère de la Défense porte sur l'achat de 40.000 tentes de 12 places chacune, soit 480.000 places.

"Je confirme qu'un appel d'offres a été ouvert, destiné à la bande de Gaza", a indiqué la source ayant requis l'anonymat, sans préciser où les tentes seront installées.

L'armée israélienne estime que le Hamas conserve quatre bataillons à Rafah, ville de l'extrême sud de la bande de Gaza près de la frontière avec l'Egypte, où se sont réfugiés environ 1,5 million de Gazaouis ayant fui les bombardements et les combats qui font rage depuis le 7 octobre.

Malgré l'opposition des Etats-Unis qui craignent un grand nombre de pertes civiles, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, se dit déterminé à lancer l'assaut sur Rafah. Il a même fait savoir lundi qu'une date avait été fixée, sans révéler laquelle.

"Cela se fera - il y a une date", a-t-il déclaré dans un message vidéo, six mois après le début de la guerre.

Plusieurs responsables israéliens ont réaffirmé ce projet d'assaut après l'annonce dimanche du retrait des troupes israéliennes de la ville de Khan Younès, la plus grande du sud de la bande de Gaza, épicentre de combats entre l'armée et le Hamas, qui a pris le pouvoir à Gaza en 2007.

Depuis, des milliers de Palestiniens qui avaient fui ont regagné Khan Younès, a constaté l'AFP, mais la plupart d'entre eux ont retrouvé leur logement en ruines ou inhabitable et se retrouvent à la rue.

Les Etats-Unis prônent des opérations ciblées à Rafah et doutent de la faisabilité d'une évacuation d'autant d'habitants avant une offensive.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique