Samedi, 22 juin 2024
International > Monde Arabe >

Le ministre français des Affaires étrangères évoque la possibilité de sanctions contre Israël

Ahraminfo , Mardi, 09 avril 2024

Séjourné a suggéré que des pressions voire des sanctions soient infligées à Israël pour l’inciter à ouvrir davantage de points de passage pour l’aide humanitaire à Gaza.

 Stéphane Sejourne
Le ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Sejourne. Photo : AFP

Le ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, a évoqué la possibilité d’imposer des sanctions à Israël afin de l’obliger à augmenter l’aide humanitaire à la Bande de Gaza.
Dans un entretien accordé à France 24 et RFI, le chef de la diplomatie française a suggéré que des pressions voire des sanctions soient infligées à Israël pour l’inciter à ouvrir davantage de points de passage pour l’aide humanitaire à Gaza.

« La France a été l'un des premiers pays à proposer des sanctions de l'Union européenne contre les colons israéliens qui commettent des actes de violence en Cisjordanie. Nous continuerons, si nécessaire, pour obtenir l’acheminement de l'aide humanitaire », a-t-il déclaré.

Cette déclaration du ministre français intervient à la suite de la tribune du président Macron avec le Roi Abdallah II de Jordanie et le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi dans laquelle les trois dirigeants accusent Israël de ne pas en faire suffisamment pour permettre l’acheminement de l’aide humanitaire aux Gazaouis, leur appel à un cessez-le-feu immédiat à Gaza. Les trois dirigeants exigent, dans la tribune, le respect des résolutions de l’ONU et affirment leur volonté de faire aboutir la solution à deux Etats.

Selon le ministère de la Santé de Gaza, 33 207 Palestiniens ont été tués en six mois de conflit. La plupart des 2,3 millions de personnes de l'enclave sont sans-abri et beaucoup sont menacées de famine. 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique