Mardi, 18 juin 2024
International > Monde Arabe >

Le ministre israélien de la Défense juge "le moment opportun" pour une trêve

AFP , Lundi, 08 avril 2024

yoav Gallant
Ministre de la Défense, Yoav Gallant. Photo : AFP

Le ministre israélien de la Défense juge "le moment opportun" pour une trêve

Le ministre israélien de la Défense a jugé lundi "le moment opportun" pour conclure une trêve avec le mouvement islamiste palestinien Hamas à Gaza en échange de la libération des otages enlevés lors de l'attaque du 7 octobre.

"Il y aura des décisions difficiles, nous devons être prêts à payer le prix pour faire revenir les otages avant de repartir au combat. Nous sommes au moment opportun" pour le faire, a déclaré Yoav Gallant devant des recrues.

De nouvelles négociations indirectes sont en cours entre Israël et le Hamas dont des responsables ont rencontré dimanche au Caire des médiateurs de l'Egypte, des Etats-Unis et du Qatar.

Le média égyptien progouvernemental Al-Qahera News, citant une source égyptienne haut placée, a fait état de "progrès significatifs" mais des sources des deux belligérants se sont déclarées nettement plus prudentes lundi.

Selon Yoav Gallant, Israël s'est placé "dans une position de force" pour négocier après avoir pilonné six mois durant la bande de Gaza et détruit une grande partie de l'arsenal et des forces du Hamas.

"Les conditions opérationnelles que l'armée israélienne a créées en mettant une pression incessante sur le Hamas et la position de force où nous nous trouvons après cette campagne nous offrent flexibilité et liberté d'action", a-t-il assuré.

M. Gallant avait aussi prévenu dimanche que si l'armée israélienne vient de retirer ses troupes actives du sud de la bande Gaza et de la région de Khan Younès où elle affirme avoir rempli ses objectifs militaires, elle se prépare à lancer une offensive sur la ville de Rafah, à la frontière avec l'Egypte, où plus de 1,5 million de Gazaouis ont trouvé refuge.

La guerre a été déclenchée le 7 octobre, lorsque le Hamas a lancé une offensive contre l’enveloppe de Gaza et pris des otages.

En représailles, Israël a juré de détruire le Hamas et lancé une offensive qui a fait jusqu'à présent 33.207 morts, la plupart des civils, selon le ministère palestinien de la Santé.

*Article modifié par Ahraminfo

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique