Mercredi, 17 avril 2024
International > Monde Arabe >

Israël a formulé une nouvelle proposition pour le Hamas lors des réunions du Caire : Premier ministre israélien

Ahraminfo , Mardi, 02 avril 2024

Un responsable du Hamas avait estimé que les positions de son mouvement et d’Israël étaient encore « trop éloignées » pour espérer une avancée dans les négociations et une trêve.

Gaza
Une photo prise depuis Rafah montre des nuages de fumée après le bombardement israélien sur Khan Yunis dans le sud de la bande de Gaza. Photo : AFP

A l'issue d'un nouveau cycle de négociations au Caire, Israël a formulé une nouvelle proposition adressée au mouvement Hamas afin d'arriver à un cessez-le feu et un échange des détenus et des prisonniers, selon le bureau du premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu. 

« Dans le cadre des pourparlers, sous l'utile médiation égyptienne qui ont eu lieu au Caire, les médiateurs ont formulé une nouvelle proposition pour le Hamas. Israël s'attend à ce que les médiateurs (égyptiens et qataris) prennent des mesures vigoureuses à l'égard du Hamas afin de faire avancer les négociations vers un accord », affirme un communiqué publié par le bureau du premier ministre israélien.

Aucun détail n'a été révélé concernant la nouvelle proposition.

Le communiqué précise que la délégation israélienne composée de membres du Mossad, de l'Autorité de Sécurité Israélienne (ISA) et de l'armée, va quitter Le Caire aujourd'hui après les « intenses » négociations. 

Les pourparlers autour d’une trêve entre Israël et le Hamas avaient repris au Caire dimanche 31 mars.

Un responsable du Hamas avait estimé, dans des déclarations à l'AFP, que les positions de son mouvement et d’Israël étaient encore « trop éloignées » pour espérer une avancée dans les négociations et une trêve.

Israël, qui a juré d'anéantir le Hamas, insiste sur la libération de tous les otages tandis que le mouvement palestinien veut un règlement global de la crise et la libération de tous les prisonniers détenus dans les prisons israéliennes.

Des milliers d’Israéliens se sont rassemblés dimanche devant la Knesset pour la deuxième fois en deux jours pour demander la démission de Netanyahu et réclamer la libération des otages.

Le Conseil de sécurité de l'ONU avait adopté lundi 25 mars une résolution exigeant un cessez-le-feu immédiat et durable et la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique