Dimanche, 14 juillet 2024
International > Monde Arabe >

Des négociations pour une trêve à Gaza reprennent au Caire

AFP , Dimanche, 31 mars 2024

Les négociations pour une trêve entre Israël et le Hamas reprennent dimanche 31 mars au Caire, selon le média égyptien Al-Qahera News.

Gaza
Un enfant palestinien fait voler un cerf-volant près de la frontière égyptienne à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Photo : AFP

Des dizaines de Palestiniens ont été tués dans les frappes israéliennes incessantes sur la bande de Gaza dévastée par la guerre, où une distribution de nourriture à des habitants affamés a encore une fois tourné au drame samedi faisant au moins cinq morts.

Face au risque de famine dans le territoire palestinien assiégé où la guerre entre Israël et le mouvement islamiste Hamas ne connaît aucun répit, une flottille a quitté Chypre en direction de Gaza pour y acheminer 400 tonnes d'aide humanitaire. Une aide qui reste très insuffisante devant les besoins immenses.

Les négociations pour une trêve entre Israël et le Hamas doivent reprendre dimanche 31 mars au Caire, selon le média égyptien pro-gouvernemental Al-Qahera News.

"Une source des services de sécurité égyptiens a confirmé à Al-Qahera News la reprise des négociations pour une trêve entre Israël et le Hamas dans la capitale égyptienne", a indiqué la chaîne.

Al-Qahera News a par ailleurs insisté sur "les efforts conjoints du Qatar et de l'Egypte", médiateurs dans ce conflit, "pour préserver les avancées" des précédents cycles de négociations.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait fait savoir vendredi qu'il avait donné son feu vert à de nouveaux pourparlers en vue d'une trêve à Gaza, territoire palestinien assiégé et bombardé depuis bientôt six mois et où la population est menacée d'une "famine imminente" selon les Nations unies.

"Benjamin Netanyahu s'est entretenu avec le directeur du Mossad (services extérieurs israéliens) et le directeur du Shin Bet (renseignement intérieur), et a approuvé un nouveau cycle de négociations dans les prochains jours, à Doha et au Caire", avait précisé son bureau dans un communiqué.

En dépit des efforts de l'Egypte, du Qatar et des Etats-Unis, les discussions en vue d'une trêve patinent, Israël et Hamas se renvoyant la responsabilité de cette impasse.

La guerre à Gaza a fait 32.705 morts, majoritairement des femmes et des enfants, selon un dernier bilan vendredi du ministère de la Santé de Gaza. 

Des dizaines de Palestiniens ont été tués samedi dans les frappes israéliennes incessantes sur la bande de Gaza dévastée par la guerre, où une distribution de nourriture à des habitants affamés a encore une fois tourné au drame faisant au moins cinq morts.

Face au risque de famine dans le territoire palestinien assiégé où la guerre ne connaît aucun répit, une flottille a quitté Chypre en direction de Gaza pour y acheminer 400 tonnes d'aide humanitaire. Une aide qui reste très insuffisante devant les besoins immenses.

*Article modifié par Ahraminfo

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique