Mardi, 16 juillet 2024
International > Monde Arabe >

Guerre à Gaza: le Japon devrait bientôt débloquer son aide à l'UNRWA

AFP , Vendredi, 29 mars 2024

s
Des enfants portent des sacs de nourriture près d'un batiment de l'Unrwa dans la ville de Gaza. Photo : AFP

Le Japon devrait reprendre prochainement son financement de l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), gelé depuis la controverse sur une potentielle implication de certains employés de cette organisation dans les attaques du 7 octobre dernier.

"Le Japon et l'UNRWA confirment qu'ils vont avancer dans la coordination finale des efforts nécessaires pour relancer la contribution du Japon", selon un communiqué du ministère nippon des Affaires étrangères publié dans la nuit de jeudi à vendredi.

La cheffe de la diplomatie japonaise Yoko Kamikawa a échangé jeudi à Tokyo avec le patron de l'UNRWA Philippe Lazzarini.

Selon le compte-rendu de leur entretien établi par son ministère, Mme Kamikawa a insisté sur la nécessité pour cette agence d'aide humanitaire de prendre des mesures "efficaces" pour renforcer sa gouvernance, veiller à la transparence et à la traçabilité de ses fonds et à la "neutralité" de ses employés.

Le comité indépendant chargé d'évaluer la neutralité de l'UNRWA a identifié dans son rapport intermédiaire des "domaines critiques", avait indiqué la semaine dernière une porte-parole des Nations unies. Le rapport final est attendu pour le 20 avril.

L'agence est dans la tourmente depuis qu'Israël a accusé 12 de ses employés d'avoir été impliqués dans les attaques du 7 octobre dernier. Cet assaut a fait plus de 1.160 morts côté israélien, en majorité des civils, selon un décompte de l'AFP.

Dans la foulée de ces accusations israéliennes en janvier, une quinzaine de pays - dont ses principaux donateurs comme les Etats-Unis, l'Allemagne, la Suède et le Japon - avaient suspendu leurs versements à l'UNRWA.

Plusieurs pays ont cependant récemment repris ou augmenté leurs financements, comme l'Espagne, le Canada et l'Australie, permettant à cette agence de pouvoir continuer à fonctionner au moins jusqu'à fin mai, a estimé M. Lazzarini plus tôt cette semaine.

L'UNRWA coordonne la quasi-totalité de l'aide humanitaire pour la bande de Gaza, assiégée et ravagée par l'offensive israélienne depuis octobre dernier qui a déjà fait plus de 32.500 morts, majoritairement des femmes et des enfants, selon le ministère palestinien de la santé à Gaza.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique