Mercredi, 19 juin 2024
International > Monde Arabe >

Les pourparlers pour une trêve dans la bande de Gaza se poursuivent

AFP , Mardi, 26 mars 2024

​Le Qatar a affirmé mardi que les négociations entre le Hamas et Israël pour une trêve à Gaza ainsi qu'un échange d'otages et de prisonniers palestiniens se poursuivaient, bien que les deux parties en guerre se renvoient la responsabilité de l'absence de progrès.

Dr Majid Al Ansari
Dr Majid Al Ansari porte-parole officiel du ministère des Affaires étrangères du Qatar. Photo : instgram official account

Les pourparlers sont "en cours", a assuré lors d'une conférence de presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Qatar, Majed al-Ansari, ajoutant qu'il n'y avait eu "aucun développement qui laisserait penser que l'une des équipes s'est retirée des négociations".

La guerre dans la bande de Gaza a fait plus de 32.300 morts à Gaza, majoritairement des civils, selon le ministère de la Santé palestinien. 

Après plus de cinq mois de guerre, les Etats-Unis, le Qatar et l'Egypte, pays médiateurs, tentent d'arracher un accord pour une trêve et un échange d'otages contre des prisonniers palestiniens détenus par Israël.

Lundi, et pour la première fois depuis le 7 octobre, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution appelant à un "cessez-le-feu immédiat", mais le Hamas et Israël continuent de se renvoyer la responsabilité de leur incapacité à trouver un accord.

Une source proche des discussions a confié à l'AFP que "des responsables" du Mossad (services extérieurs israéliens) "restaient à Doha pour les négociations menées sous la médiation du Qatar et de l'Egypte sur une trêve à Gaza et la libération d'otages" et que "seule une partie de l'équipe du Mossad rentrait en Israël pour des consultations sur l'évolution des pourparlers".

"Quelles que soient les allées et venues de ces équipes, les réunions se poursuivent ici à Doha et je peux confirmer qu'une partie des équipes de négociation sont toujours ici à Doha pour mener des négociations en ce moment même", a dit M. Ansari.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique