Mercredi, 29 mai 2024
International > Monde Arabe >

Blinken en Arabie saoudite pour de nouvelles discussions sur la guerre à Gaza

AFP , Mercredi, 20 mars 2024

s
Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken. Photo : AP

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken est arrivé mercredi en Arabie saoudite pour de nouvelles discussions sur la guerre à Gaza , les Etats-Unis redoublant d'efforts pour parvenir à un accord de cessez-le-feu.Blinken, arrivé à Jeddah dans l'ouest du royaume en provenance de Manille, devrait avoir des entretiens avec le prince héritier Mohamed ben Salmane, qu'il a déjà rencontré à plusieurs reprises depuis le début de la guerre il y a plus de cinq mois.

Il doit se rendre jeudi en Egypte.

Il s'agit du sixième déplacement au Moyen-Orient de Blinken depuis le début de la guerre à Gaza le 7 octobre. 

La guerre a provoqué une catastrophe humanitaire dans la bande de Gaza assiégée par Israël où la population civile est au bord de la famine selon l'ONU.

Mardi, le secrétaire d'Etat a dénoncé le fait que "l'ensemble de la population" à Gaza souffre d'une "insécurité alimentaire grave".

Lors de ses entretiens, il doit aborder les efforts déployés pour parvenir "à un accord de cessez-le-feu immédiat garantissant la libération de tous les otages restants", ainsi que l'intensification des efforts internationaux visant à accroître l'aide humanitaire à Gaza", selon le département d'Etat.

Blinken évoquera aussi la question "d'une voie politique pour le peuple palestinien avec des garanties de sécurité pour Israël, et d'une architecture pour une paix et une sécurité durables dans la région".

Les Etats-Unis mènent une intense activité diplomatique afin de rallier les pays arabes à la reconstruction à Gaza une fois le conflit terminé, ainsi que sa gouvernance.

A terme, les Etats-Unis s'efforcent de faciliter un accord de normalisation entre l'Arabie saoudite et Israël, qui contiendrait des garanties de sécurité américaines pour le royaume saoudien, selon son entourage.

La nouvelle tournée de Blinken au Proche-Orient intervient au moment où des pourparlers en vue d'une trêve entre Israël et le Hamas, assortie de la libération d'otages israéliens et de prisonniers palestiniens, s'intensifient.

Les Etats-Unis pressent dans le même temps leur allié israélien d'éviter une offensive terrestre à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, qui risquerait selon la Maison Blanche de faire encore plus de victimes civiles, "aggraverait la situation humanitaire déjà grave, renforcerait l'anarchie à Gaza et isolerait encore plus Israël".

*Article modifié par Ahraminfo

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique