Samedi, 13 juillet 2024
International > Monde Arabe >

Rare rencontre entre dirigeants du Hamas et des Houthis

AFP , Samedi, 16 mars 2024

​Des dirigeants du Hamas et des rebelles yéménites Houthis se sont rencontrés récemment afin de discuter de la "coordination" de leurs actions contre Israël, ont indiqué vendredi soir à l'AFP des sources au sein des factions palestiniennes.

Huthi
Des membres des Houthis sécurisent une manifestation dans la capitale Yéménite Sanaa. Photo AP.

Selon ces sources au sein des mouvements islamistes palestiniens du Hamas et du Jihad islamique, des dirigeants de ces deux organisations, ainsi que du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP, marxiste), ont tenu "la semaine dernière" une "réunion importante" avec des cadres des Houthis.

Au cours de cette réunion, dont le lieu et les participants précis n'ont pas été révélés, les dirigeants de ces factions ont discuté des "mécanismes de coordination de leurs actions de résistance en qui concerne la prochaine étape" de la guerre en cours entre Israël et le Hamas, selon ces sources.

Les factions palestiniennes et les Houthis ont aussi discuté d'une possible opération israélienne à Rafah, dernier grand bastion du Hamas dans le sud de la bande de Gaza où s'entassent, selon l'ONU, 1,5 million de personnes la majorité déplacées par les combats, ajoutent ces sources.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a d'ailleurs approuvé "les plans d'action" de l'armée en vue d'une offensive à Rafah.

Lors de cette rencontre avec les factions palestiniennes, les Houthis ont "confirmé qu'ils poursuivraient leurs opérations en mer Rouge" afin de "soutenir la résistance palestinienne", ont ajouté ces sources au sein du Hamas et du Jihad islamique ayant requis l'anonymat.

Le Hamas, le Jihad islamique et les Houthis font notamment partie de "l'axe de la résistance", un regroupement de mouvements hostiles à Israël et aux Etats-Unis soutenu par l'Iran et qui comprend aussi le Hezbollah libanais et des milices irakiennes.

Dans la foulée de la guerre, les Houthis ont multiplié les attaques contre des navires marchands et parfois militaires au large du Yémen en "solidarité" avec les Palestiniens de Gaza.

Dans un discours prononcé jeudi soir, le chef des Houthis, Abdel Malek al-Houthi, a affirmé que son mouvement allait "poursuivre et étendre la portée de (ses) opérations".

"Notre principale bataille consiste à empêcher les navires liés à l'ennemi israélien de traverser la mer d'Oman, la mer Rouge et le golfe d'Aden, mais nous nous efforcerons aussi (...) de les empêcher de traverser l'océan Indien et d'aller de l'Afrique du Sud vers le cap de Bonne-Espérance", a-t-il déclaré.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique