Lundi, 15 juillet 2024
International > Monde Arabe >

Trêve à Gaza - 2e jour de négociations au Caire, "progrès significatif" : AlQahera News

AFP , Lundi, 04 mars 2024

Lors des réunions avec les représentants du Hamas, Qatar et Etats-Unis, l'Egypte a annoncé qu'elle espère parvenir à une trêve avant le ramadan

Gaza
Un enfant palestinien marche parmi les décombres d’une maison détruite par les bombardements israéliens dans la ville de Gaza. Photo : AFP

Des représentants de l'Egypte, du Hamas, du Qatar et des Etats-Unis poursuivent lundi au Caire les négociations en vue d'une trêve à Gaza où Israël combat le mouvement islamiste palestinien, après un "progrès significatif" dimanche, rapporte une télévision proche du renseignement égyptien.

L'Egypte, le Qatar et les Etats-Unis, qui font office de médiateurs, tentent depuis des semaines d'obtenir une trêve dans la guerre déclenchée à Gaza. Un accord de trêve permettrait notamment une libération d'otages retenus à Gaza en échange de prisonniers palestiniens détenus par Israël.

"L'Egypte poursuit ses efforts intenses pour parvenir à une trêve avant le ramadan" qui débutera le 10 ou le 11 mars, affirme AlQahera News, citant "un haut responsable".

"Il y a eu un progrès significatif dans les négociations" qui ont repris au Caire dimanche sans représentants israéliens, indique encore ce responsable non identifié.

Le président américain, Joe Biden, avait initialement affiché son "espoir" quant à la signature d'un accord d'ici lundi avant de revenir sur cette affirmation.

Vendredi, il a déclaré "espérer" qu'un cessez-le-feu à Gaza puisse intervenir d'ici au début du ramadan. "On pourrait ne pas y parvenir", a-t-il toutefois mis en garde.

Il y a une semaine, une source proche du Hamas avait indiqué qu’il y a une proposition de  libérer un otage par jour pendant 42 jours en échange de 10 prisonniers palestiniens pour chaque otage.

Depuis le début de la guerre le 7 octobre, Israël a tué plus de 30.000 morts à Gaza, en grande majorité des civils, selon le ministère de la Santé du Hamas.

Dans le cadre des négociations sur une trêve, le Hamas exige notamment le retrait des troupes israéliennes de la bande de Gaza, le retour dans le nord du territoire des Gazaouis déplacés et l'entrée d'aide humanitaire pour la population menacée de famine, selon la source proche de Hamas.

* Article modifié par Ahraminfo

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique