Jeudi, 18 juillet 2024
International > Monde Arabe >

La Chine estime que le veto américain à l'ONU rendra la situation encore plus dangereuse

AFP , Mercredi, 21 février 2024

La Chine a fustigé mercredi 21 février le veto américain à un projet de résolution de l'ONU exigeant un cessez-le-feu humanitaire immédiat à Gaza, qui selon elle va rendre la situation "encore plus dangereuse" dans le territoire.

s
L’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU Linda Thomas-Greenfield vote contre une résolution sur le cessez le lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la guerre de Gaza. Photo : AFP

La bande de Gaza est toujours plongée dans une situation humanitaire catastrophique, au lendemain de frappes israéliennes meurtrières.

Près d'un million et demi de personnes, selon l'ONU, sont massées dans la ville de Rafah, située dans le sud du territoire palestinien, contre la frontière avec l'Egypte.

Dans ce contexte, les Etats-Unis ont mis mardi leur veto à un projet de résolution du Conseil de sécurité de l'ONU qui exigeait un cessez-le-feu "humanitaire immédiat".

Premier soutien d'Israël, Washington estime que cette résolution aurait mis en danger les négociations diplomatiques délicates sur le terrain pour obtenir une trêve incluant une nouvelle libération d'otages.

"Les Etats-Unis se sont encore une fois singularisés en opposant leur veto, rendant la situation à Gaza encore plus dangereuse. Les parties concernées, dont la Chine, ont exprimé leur forte déception et leur mécontentement", a réagi mercredi Mao Ning, une porte-parole de la diplomatie chinoise.

"Le Conseil de sécurité doit agir au plus vite afin de promouvoir un cessez-le-feu et la fin des combats. C'est une obligation morale qui ne peut être repoussée", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse régulière.

Le projet de résolution, qui exigeait "un cessez-le-feu humanitaire immédiat qui doit être respecté par toutes les parties", a recueilli 13 voix pour, une abstention (Royaume-Uni) et une contre.

Il s'agit du troisième veto américain depuis le début de la guerre de Gaza le 7 octobre 2023

Le veto américain "irresponsable et dangereux" envoie le message qu'Israël peut "continuer à faire n'importe quoi en toute impunité", a fustigé l'ambassadeur palestinien Riyad Mansour.

Le Hamas a aussi dénoncé un "feu vert" à Israël pour commettre "plus de massacres" à Gaza.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique