Jeudi, 25 avril 2024
International > Monde Arabe >

Raid israélien en Cisjordanie: deux Palestiniens tués

AFP , Dimanche, 18 février 2024

s
Des personnes inspectent les dégâts après un raid israélien sur le camp de Tulkarem pour les réfugiés palestiniens en Cisjordanie occupée. Photo : AFP

Deux Palestiniens, dont un cadre d'un groupe armé, ont été tués dimanche lors d'un raid israélien dans le nord de la Cisjordanie occupée, a-t-on appris de sources concordantes.

L'armée israélienne a confirmé la mort dans cette opération de l'homme qu'elle était venue arrêter, "recherché de longue date".

Ce raid, mené dans le camp de déplacés de Tulkarem, intervient dans un contexte de vives tensions et de hausse des violences dans le territoire palestinien, depuis le 7  octobre.

Dimanche, le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a estimé que les tensions en Cisjordanie, dont la multiplication des attaques de colons israéliens contre des Palestiniens, étaient "le réel obstacle" à une solution à deux Etats entre Israéliens et Palestiniens.

Deux hommes, âgés de 19 et 36 ans, ont été tués par balles à la suite du raid mené par les forces israéliennes dans le camp de Tulkarem, l'un des plus grands de la région, a annoncé le ministère de la Santé de l'Autorité palestinienne basée en Cisjordanie.

Au moins cinq autres personnes ont été blessées lors de cette opération, a indiqué de son côté le Croissant-Rouge palestinien.

L'armée israélienne a indiqué que ses forces étaient venues arrêter un homme, Mohammed Oufi, soupçonné d'avoir "participé à des attaques contre les forces israéliennes et des meurtres de personnes soupçonnées de collaborer avec elles à Tulkarem".

Dans un communiqué, les brigades des Martyrs d'Al-Aqsa, la branche militaire du Fatah, le mouvement du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, ont salué le "sacrifice" des deux hommes, précisant que Mohammed Oufi était l'un de leurs cadres dans la région.

Depuis le 7 octobre, l'armée israélienne a intensifié ses opérations, qu'elle mène quasi quotidiennement, en Cisjordanie, avec l'objectif affiché d'y démanteler les réseaux liés au Hamas et à d'autres groupes armés palestiniens.

Au moins 398 Palestiniens ont été tués depuis en Cisjordanie par les forces ou colons israéliens, selon le ministère de la Santé palestinienne.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique