Samedi, 13 avril 2024
International > Monde Arabe >

Le Hamas exige un cessez-le-feu et un retrait israélien de Gaza

AFP , Samedi, 17 février 2024

 Ismail Haniyeh
Le chef du Hamas Ismaïl Haniyeh. Photo : AFP

Le chef du Hamas palestinien, Ismaïl Haniyeh, a répété samedi que son mouvement exigeait un cessez-le-feu et un retrait israélien de la bande de Gaza, dans le cadre des négociations en cours en vue d'une trêve.

Ces négociations complexes incluant de nouvelles libérations d'otages se poursuivent par l'intermédiaire des pays médiateurs, Egypte, Qatar et Etats-Unis.

Haniyeh a répété dans un communiqué que son mouvement "n'accepterait rien de moins qu'un cessez-le-feu, le retrait de l'armée d'occupation de la bande de Gaza, la levée du blocus oppressant et la fourniture d'un abri sûr aux personnes déplacées".

Il a ajouté que les personnes déplacées du nord de la bande de Gaza devaient pouvoir y retourner, et il a réclamé la libération des prisonniers du Hamas condamnés à de longues peines de prison en Israël.

Le président américain, Joe Biden, a pour sa part plaidé vendredi pour "un cessez-le-feu temporaire" pour permettre la libération des otages retenus par le Hamas.

Il a ajouté avoir eu des discussions à ce sujet avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, et que des négociations étaient "en cours".

Netanyahu a estimé cette semaine que les exigences du Hamas étaient "illusoires".

La guerre actuelle à Gaza a fait 28.858 morts, en grande majorité des civils, a annoncé samedi le ministère palestinien de la Santé à Gaza dans un nouveau bilan.

Selon Israël, 130 otages sont encore détenus à Gaza, dont 30 seraient morts, sur environ 250 personnes enlevées sur son territoire le 7 octobre.

Un accord de trêve en novembre a permis la libération de 105 personnes parmi lesquelles 80 Israéliens échangés contre 240 prisonniers palestiniens incarcérés par Israël.

*Article modifié par Ahraminfo

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique