Mardi, 23 avril 2024
International > Monde Arabe >

Macron affirme que "la reconnaissance d'un Etat palestinien n'est pas un tabou pour la France"

AFP , Vendredi, 16 février 2024

Macron, Abdallah
Le président français Emmanuel Macron et le roi Abdallah II de Jordanie font une déclaration commune à l’Elysée à Paris. Photo : AFP

"La reconnaissance d'un Etat palestinien n'est pas un tabou pour la France", a déclaré pour la première fois vendredi Emmanuel Macron en recevant le roi Abdallah II de Jordanie à Paris.

Le président français a aussi prévenu qu'une offensive militaire israélienne à Rafah aboutirait "à un désastre humanitaire sans précédent et serait un tournant" dans le conflit entre Israël et le Hamas à Gaza.

"Je partage les craintes de la Jordanie et de l'Egypte d'un déplacement forcé et massif de la population. Ce serait une violation grave du droit international à nouveau et un risque majeur d'escalade régionale", a-t-il dit, rappelant avoir déjà mis en garde cette semaine le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors d'un échange téléphonique.

Il a assuré que la "priorité absolue" était "d'obtenir un accord sur un cessez-le-feu" à Gaza.

Mais le chef de l'Etat français, tout en plaidant une nouvelle fois pour la solution à deux Etats, israélien et palestinien, pour laquelle il a appelé de ses voeux "un élan décisif et irréversible", a franchi un pas diplomatique notable.

"La reconnaissance d'un Etat palestinien n'est pas un tabou pour la France", a-t-il martelé. "Nous le devons aux Palestiniens, dont les aspirations ont été trop longtemps piétinées. Nous le devons aux Israéliens qui ont vécu le plus grand massacre antisémite de notre siècle. Nous le devons à une région qui aspire à échapper aux promoteurs de chaos et aux semeurs de revanche."

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique