Samedi, 13 avril 2024
International > Monde Arabe >

La ligue arabe appelle à l'élaboration d'un plan urgent de réponse humanitaire en Palestine

Chaïmaa Abdel-Hamid, Jeudi, 15 février 2024

Israël a exploité les événements du 7 octobre pour accélérer la mise en œuvre des plans de purification ethnique , a affirmé le président de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit lors de l'ouverture de la session de la Ligue arabe.

Aboul Gheit
La 113 session du Conseil économique et social au niveau ministériel. Photo : page officielle de la Ligue Arabe

Dans son allocution du jeudi 15 février, lors de l'ouverture de la 113e session du Conseil économique et social dépendant de la Ligue Arabe, le Secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Ahmed Aboul-Gheit, a exhorté le Conseil à élaborer un plan d'action urgent, avec un calendrier précis, pour mettre en œuvre le contenu du document de réponse humanitaire présenté par l'Etat palestinien. Aboul-Gheit a déclaré que ce document « couvre divers domaines humanitaires, économiques et sociaux, dans le but d'atténuer les difficultés quotidiennes des Palestiniens ».

Cette réunion ministérielle, qui est l'une des institutions de la Ligue des Etats arabes chargées des affaires économiques et sociales, vise à assurer une action arabe commune. Parmi ses tâches figurent l'élaboration d'une politique générale pour l'intégration et la coopération économiques arabes, ainsi que l'élaboration de stratégies communes pour servir les pays arabes.

 Aboul-Gheit a souligné que les Arabes ont clairement et sans équivoque exprimé leur rejet de toutes les tentatives d'Israël visant à liquider la cause palestinienne et à déplacer la population de ses terres, en exploitant les événements du 7 octobre pour accélérer la mise en œuvre des plans de purification ethnique.

Il a appelé toutes les parties conscientes de la gravité de la situation dans la région à agir de toute urgence pour mettre fin à « ces projets fous avant qu'il ne soit trop tard ». 

Depuis 2003, la communauté humanitaire des Territoires palestiniens occupés (TPO) élabore annuellement un plan stratégique.

Le plan actuel, couvrant 2023, se concentre sur les besoins identifiés dans l’aperçu des besoins humanitaires, spécifiquement dans la zone C, Hébron H2 et Jérusalem-Est en Cisjordanie, ainsi que dans la bande de Gaza.

Dans ce contexte, l'Office de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a mis en place un Plan de réponse humanitaire 2023, axé sur trois priorités stratégiques.

Le premier objectif vise à garantir que les droits des Palestiniens vivant sous occupation, y compris ceux sous blocus et autres restrictions, soient protégés, respectés et promus conformément au Droit international humanitaire (DIH) et au Droit international des droits de l'homme (DIDH), tandis que les détenteurs d'obligations sont de plus en plus tenus responsables.

Le deuxième objectif vise à répondre aux besoins fondamentaux des Palestiniens vulnérables vivant sous occupation en leur fournissant des services de base de qualité et en améliorant leur accès aux ressources, conformément aux droits des personnes protégées en vertu du DIH.

Enfin, le troisième objectif cherche à renforcer la capacité des Palestiniens vulnérables à faire face et à surmonter une crise prolongée, notamment en raison des menaces environnementales, tout en cherchant des solutions aux violations et autres causes profondes des menaces et des chocs. 

 

Deux poids, deux mesures

 

Dans son discours, Aboul-Gheit a critiqué la politique internationale après les événements douloureux survenus à Gaza, dénonçant « le véritable et laid visage des deux poids, deux mesures de la politique internationale, et affirmant que les masques sont tombés sur le visage de ceux qui prétendent défendre les valeurs humaines ». Il a posé la question de la valeur de la justice et des systèmes internationaux s'ils restent incapables de parvenir à un cessez-le-feu et de mettre fin à cet horrible massacre quotidien.

S'adressant aux participants à la réunion, Aboul-Gheit a souligné leur responsabilité en tant que représentants des secteurs de l'économie, du commerce et du développement dans les Etats membres. Il les a exhortés à prendre conscience de l'impact négatif des crises violentes sur l'ensemble de la région arabe.

Aboul-Gheit a mis en garde contre les conséquences économiques, notamment en raison des menaces sécuritaires croissantes dans la mer Rouge et des craintes de perturbation des chaînes d'approvisionnement, ainsi que du déclin du tourisme et des dommages causés, affectant le climat d'investissement.

Il a également évoqué le document "Vision Arabe 2045", élaboré entre la Ligue des Etats arabes et l'ESCWA, qui comprend six axes interconnectés. Aboul-Gheit a affirmé que cette vision reflète les espoirs et aspirations communs pour un avenir meilleur pour les enfants de la région.

La Vision Arabe 2045 se compose de six piliers interconnectés : sécurité et sûreté, équité et justice, innovation et créativité, prospérité et développement durable, diversité et vitalité, et renouveau culturel et civilisationnel. Ces piliers ont été choisis en tenant compte des priorités de la région.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique