Lundi, 24 juin 2024
International > Monde Arabe >

Suède : des opposants à l'offensive d'Israël perturbent un débat au Parlement

AFP , Mercredi, 14 février 2024

Des opposants à l'offensive menée par Israël à Gaza ont perturbé mercredi le débat au Parlement suédois sur la politique étrangère, pendant lequel le gouvernement a confirmé son soutien au droit d'Israël de se défendre.

s
Des enfants marchent avec des conteneurs en plastique devant les décombres d’un bâtiment qui a été détruit lors du bombardement israélien à Rafah dans le sud de la bande de Gaza. Photo : AFP

Des agents de sécurité ont emmené une femme à l'extérieur de la tribune du public après qu'elle a crié qu'Israël « commettait un génocide », au moment où le ministre des Affaires étrangères, Tobias Billström, présentait la politique étrangère du gouvernement.

« La Suède soutient le droit légitime d'Israël de se défendre face au Hamas, conformément au droit international », a dit le ministre avant d'être interrompu.

« A la lumière de la situation catastrophique à Gaza, le gouvernement estime qu'un cessez-le-feu est nécessaire pour des raisons humanitaires », a-t-il ajouté.

Les manifestants ont à nouveau crié au moment où le Parlement débattait du soutien de la Suède à l'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA).

Six personnes ont été emmenée par les agents de sécurité et l'une d'elles a été arrêtée par la police car soupçonnée de « résistance violente », a indiqué la police à l'AFP.

Fin janvier, la Suède a suspendu ses versements à l'UNRWA après des accusations israéliennes selon lesquelles l'agence de l'ONU compte 12 personnes, parmi ses 13.000 employés dans la bande de Gaza, impliquées dans l'attaque du Hamas du 7 octobre.

Depuis le début de la guerre déclenchée à Gaza depuis quatre mois, l’offensive militaire israélienne a fait 28.473 morts à Gaza, en grande majorité des civils, et des dizaines de milliers de blessés, selon le dernier bilan du ministère de la Santé à Gaza.

Billström a par ailleurs dit que la priorité de la Suède était le "soutien à l'Ukraine" dans la guerre contre la Russie.

« La Suède va continuer à soutenir l'Ukraine aussi longtemps que nécessaire, aussi bien politiquement que du point de vue humanitaire, militaire et économique », a-t-il déclaré.

Article modifié par Ahraminfo

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique