Jeudi, 23 mai 2024
International > Monde Arabe >

20 000 enfants sont menacés par les maladies graves et les épidémies, selon l'UNICEF

Maha Salem , Mardi, 13 février 2024

Le porte-parole régional de l'UNICEF sonne les alertes pour sauver les enfants de la bande de Gaza menacés par la guerre israélienne.

s
325 000 enfants de moins de cinq ans souffrent de la malnutrition aiguë dans la bande de Gaza . Photo : AFP

Le porte-parole régional de l'UNICEF, Ammar Ammar, a déclaré mardi 13 février que aucun lieu dans la bande de Gaza est sécurisé. L’achinement des aides humanitaires devient de plus en plus difficile. Les conditions difficiles exposent 20 000 enfants aux maladies et aux épidémies. Actuellement, les organisations internationales renforcent ses efforts pour fournir de l'eau potable, des médicaments et des vaccins aux enfants de la bande de Gaza.

Dans une interview accordée à la chaîne  Al-Qahera News, Ammar a revendiqué que les organisations internationales doivent être autorisées à apporter l'aide humanitaire dans la bande de Gaza et lever les restrictions imposées.

Il a souligné la nécessité de permettre aux organisations humanitaires d'atteindre les lieux où se trouvent les blessés dans la bande de Gaza, afin qu'ils puissent être soignés, compte tenu de que plus de 325 000 enfants de moins de cinq ans à la malnutrition aiguë dans la bande.Le porte-parole régional de l'UNICEF a déclaré qu'un demi-million de personnes dans la bande de Gaza souffrent d'une grave insécurité alimentaire et que 80 % des jeunes de la bande de Gaza souffrent d'une grave pauvreté alimentaire et médicale.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique