Mardi, 18 juin 2024
International > Monde Arabe >

Trois militaires émiratis et un bahreïnien tués lors d'une attaque en Somalie

AFP, Dimanche, 11 février 2024

Trois militaires émiratis et un officier bahreïnien ont été tués lors d'une attaque en Somalie où ils effectuaient une mission de formation de l'armée, a annoncé samedi soir le ministère de la Défense des Emirats arabes unis, une action revendiquée par les islamistes shebab.

s
(Archives) Des combattants armés d'Al-Shebeb à bord de camionnettes à l'extérieur de la capitale Mogadiscio, en Somalie, le 8 décembre 2008. Photo : AP

Les militaires ont été "exposés à un acte terroriste" alors qu'"ils effectuaient leurs tâches de formation" des "forces armées somaliennes" dans "le cadre d'un accord de coopération militaire", a indiqué le ministère dans un communiqué publié sur le réseau social X.

Deux autres soldats ont été blessés, précise-t-on de même source, sans donner plus de détails.

"Les Emirats arabes unis continuent de se coordonner et de coopérer avec le gouvernement somalien dans l'enquête sur cet acte terroriste", ajoute le texte.

Une source militaire somalienne a indiqué à l'AFP que le tireur était un membre de l'armée somalienne qui a ouvert le feu à l'intérieur d'un camp d'entraînement dans la capitale Mogadiscio, tuant et blessant un nombre indéterminé de personnes, dont des soldats émiratis.

"Les tirs ont été effectués par un membre de l'armée qui séjournait dans le camp. Il a été tué dans la fusillade", a déclaré un haut responsable de l'armée somalienne s'exprimant sous couvert d'anonymat pour évoquer des questions de sécurité sensibles.

L'attaque a été revendiquée par les islamistes radicaux shebab, un groupe lié à Al-Qaïda qui mène depuis plus de 15 ans une violente insurrection contre le gouvernement de la Somalie et ses bailleurs de fonds étrangers.

Le président somalien Hassan Cheikh Mohamoud a adressé ses condoléances "au gouvernement et au peuple des Emirats arabes unis pour la mort des officiers militaires à Mogadiscio qui étaient venus aider à la reconstruction de l'armée".

"Nous condamnons avec la plus grande fermeté l'acte odieux au cours duquel ces officiers ont été tués. J'ai demandé une enquête urgente à ce sujet", a-t-il écrit sur le réseau social X.

Les Emirats arabes unis et la Somalie, en proie à un conflit interne avec les islamistes radicaux shebab, ont signé en janvier 2023 un accord de coopération militaire et de sécurité.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique