Mardi, 23 avril 2024
International > Monde Arabe >

Le ministère de la Santé à Gaza annonce un nouveau bilan de 27 947 morts

AFP, Vendredi, 09 février 2024

Au moins 1,7 million de personnes ont été déplacées par la guerre.

s
Les parents portent les corps de leurs enfants palestiniens Zein et Watin Saleh ainsi que de l'enfant Motaz Al-Mashukhi, tué lors des bombardements israéliens à Rafah, le 9 février 2024. Photo : AFP

Le ministère de la Santé à Gaza a annoncé vendredi 9 février un nouveau bilan de 27 947 morts et de 67 459 blessés, en majorité des femmes et des enfants, depuis le début de l’opération militaire israélienne contre Gaza le 7 octobre dernier. 340 médecins et professionnels de la santé figurent parmi les victimes.

Au moins 1,7 million de personnes ont été déplacées par la guerre, selon l'Agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). Le chef de l’UNRWA, Philippe Lazzarini, a de nouveau appelé vendredi à un « cessez-le-feu humanitaire ».

Pour sa part, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a rejeté les appels de l'ONU et de la communauté internationale pour un cessez-le-feu humanitaire et pour la protection des civils palestiniens.

Au Caire, un nouveau cycle de négociations, parrainé par l'Egypte et le Qatar avec la participation du Hamas, a débuté jeudi dans l’objectif d’apaiser la situation dans la bande de Gaza et de parvenir à un accord pour l’échange de prisonniers palestiniens et d'otages israéliens.

*Article modifié par Ahraminfo

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique