Jeudi, 18 avril 2024
International > Monde Arabe >

Gaza: Madrid débloque une aide d'urgence pour l'UNRWA

AFP, Lundi, 05 février 2024

L'Espagne a annoncé lundi 5 février le déblocage d'une aide d'urgence de 3,5 millions d'euros pour l'Unrwa, l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens, dont le fonctionnement est menacé par la suspension du financement de nombreux pays après des accusations d'Israël.

UNRWA
Une école de l'UNRWA à Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza. Photo : AFP

"L'Espagne va débloquer une enveloppe urgente de 3,5 millions d'euros pour que l'Unrwa puisse maintenir ses activités à court terme", a indiqué le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Luis Albares, lors d'une comparution devant une commission parlementaire.

"La situation de l'Unrwa est désespérée et il existe un risque important que ses activités humanitaires à Gaza soient paralysées dans les prochaines semaines", a-t-il ajouté.

"Colonne vertébrale" de l'aide dans la bande de Gaza, selon l'ONU, l'Unrwa est accusée d'être "totalement infiltrée par le Hamas" par Israël, selon qui 12 des 13.000 employés de cette agence à Gaza ont été impliqués dans l'attaque du 7 octobre menée en sol israélien par le mouvement islamiste palestinien.

A la suite de ces accusations, l'agence onusienne a renvoyé la plupart des personnes mises en cause et promis une enquête approfondie, ainsi que des poursuites judiciaires le cas échéant.

En réaction, une douzaine de pays, dont d'importants donateurs comme les Etats-Unis, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Suède, ont annoncé suspendre leur financement à l'agence.

"Si les financements restent suspendus, nous devrons très probablement cesser nos opérations d'ici fin février, non seulement (dans la bande de) Gaza, mais aussi dans toute la région", avait averti jeudi le chef de l'Unrwa, Philippe Lazzarini.

Selon le chef de la diplomatie européenne, l'Espagnol Josep Borrell, les fonds suspendus s'élèvent actuellement à "plus de 440 millions de dollars (409 M EUR), soit près de la moitié des revenus attendus de l'agence en 2024".

Au sein de l'Union européenne, l'Espagne est l'une des voix les plus critiques à l'égard d'Israël depuis le début de la guerre acharnée qu’il mène contre la bande de Gaza après une offensive du Hamas contre l’enveloppe de Gaza et la prise d’otages israéliens.

En riposte, Israël a juré "d'anéantir" le Hamas, qui a pris le pouvoir à Gaza en 2007, et lancé une vaste opération militaire ayant fait 27.365 morts, en grande majorité des civils, selon le ministère de la Santé palestinien de la santé.

Plus tôt dans la journée, l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) a accusé l'armée israélienne d'une frappe navale sur un convoi d'aide alimentaire qui s'apprêtait à entrer dans le nord de Gaza.

"Heureusement, personne n'a été blessé", a ajouté sur X (ex-Twitter) Thomas White, responsable de l'agence au sein du territoire palestinien. L'armée israélienne contrôle entièrement l'espace maritime qui borde la bande de Gaza, en Méditerranée.

*Article modifié par Ahraminfo

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique