Mardi, 16 juillet 2024
International > Monde Arabe >

Shoukry : « L'Egypte préoccupée face aux opérations militaires qui se déroulent à l'entrée sud de la mer Rouge »

Rim Darwich , Jeudi, 01 février 2024

Depuis début janvier, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne mènent des attaques contre des installations au Yémen, causant une escalade du conflit dans la région de la mer Rouge et une perturbation du trafic et du commerce international.

s
Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, et le ministre des Affaires étrangères dans le cabinet fantôme du parti travailliste, le Britannique David Lammy. Photo: Page du ministère

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, a exprimé la profonde préoccupation de l'Egypte face aux opérations militaires qui se déroulent à l'entrée sud de la mer Rouge et à leur impact sur la navigation internationale, le jeudi 1er février, à David Lammy, député à la Chambre des communes britannique et ministre des Affaires étrangères du cabinet fantôme du Parti travailliste.

Selon un communiqué publié par le ministère, Shoukry a mis en garde contre les conséquences désastreuses de l'expansion du conflit dans la région et ce, lors d'un appel téléphonique avec Lammy.

Les Houthis du Yémen mènent depuis le 19 novembre des attaques contre des navires en mer Rouge en solidarité avec les Palestiniens sous les bombardements israéliens dans la bande de Gaza.

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont mené début janvier des frappes aériennes au Yémen contre des positions et installations des Houthis.

De nombreuses entreprises maritimes ont décidé de détourner leurs navires de Bab El Mandab, d’où transite plus de 12% du commerce mondial, et par conséquent du Canal de Suez.

Les perturbations en mer Rouge ont causé une baisse de 40% des revenus du Canal de Suez en début de 2024 en comparaison avec la même période l’année passée, avait déclaré en janvier le président de l’Autorité du Canal de Suez, Osama Rabie.

Shoukry et Lammy ont également souligné l’importance de mettre fin à la guerre à Gaza et de résoudre la crise d’une manière radicale en se basant sur la solution de deux Etats.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique