Samedi, 22 juin 2024
International > Monde Arabe >

Le ministère des Affaires religieuses à Gaza accuse Israël d'ouvrir 2.000 tombes sur le territoire palestinien

(avec AFP) , Mardi, 30 janvier 2024

bombardements
Israël restitue des dizaines de corps exhumés. Photo : AFP

Des dizaines de corps ont été enterrés mardi 30 janvier dans une fosse commune à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, après la restitution par Israël des dépouilles de Palestiniens exhumées, selon des responsables palestiniens.

Un photographe de l'AFP a vu des habitants sortir d'un camion les corps enveloppés dans des sacs en plastique bleu pour les transporter vers une fosse commune.

Des employés du ministère de la Santé de Gaza les ont ensuite mis en terre, près de tentes de personnes déplacées par la guerre de Gaza.

Selon une source du ministère des Affaires religieuses de Gaza, les corps avaient été "volés" dans le cimetière de Bani Suheila, à l'est de Khan Younès (sud), il y a deux semaines.

L'armée israélienne n'avait pas répondu dans l'immédiat aux questions de l'AFP. Mais elle avait déjà fait état d'exhumations de corps pour rechercher des otages israéliens enlevés par le Hamas le 7 octobre, et morts le jour même ou par la suite.

Elle admet agir "dans des lieux spécifiques où les informations indiquent que les corps d'otages peuvent être localisés", et assure que "les corps dont il est établi qu'ils ne sont pas ceux d'otages sont rendus avec dignité et respect".

Le ministère des Affaires religieuses à Gaza affirme que 2.000 tombes ont été ouvertes ou détruites sur le territoire palestinien.

Le Hamas a aussi accusé Israël de prélever des organes sur les dépouilles. L'armée israélienne a dénoncé mardi 30 janvier des "accusations sans fondement".

Fin 2023, des journalistes de l'AFP avaient été témoins d'enterrements de dépouilles ayant été, selon des responsables à Gaza, exhumées par les forces israéliennes.

La guerre de Gaza a fait 26.751 morts, en grande majorité des femmes, enfants et adolescents, selon le dernier bilan mardi du ministère de la Santé de Gaza.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique