Lundi, 22 avril 2024
International > Monde Arabe >

Chine et Etats-Unis échangent sur le fentanyl, de quoi parle-t-on?

AFP, Mardi, 30 janvier 2024

La Chine et les Etats-Unis se réunissent mardi à Pékin pour des discussions autour du fentanyl, les premières depuis des années à propos de cette drogue de synthèse responsable chaque année de la mort de milliers d'Américains.

Washington
Tubes à essai pour la drogue fentanyl. Photo : AFP

Le fentanyl n'est pas forcément illégal et peut être utilisé comme sédatif pour des malades du cancer en grande souffrance.

Mais des laboratoires chinois sont soupçonnés d'alimenter des narcotrafiquants, notamment mexicains, en substances permettant de fabriquer du fentanyl.

Les Etats-Unis reprochent à la Chine de ne pas faire assez pour lutter contre la production et l'exportation illégales de ces composants du fentanyl.

Voici ce qu'il faut savoir sur ce produit, qui empoisonne les relations Pékin-Washington.

Qu'est-ce que le fentanyl?

Le fentanyl est un puissant opiacé de synthèse, utilisé dans le milieu médical mais dont l'usage peut être détourné comme drogue.

Il est 50 fois plus fort que l'héroïne mais beaucoup plus facile et moins cher à produire.

Le fentanyl est responsable de 100.000 décès par overdose chaque année aux Etats-Unis, selon les autorités américaines, principalement chez les 18-49 ans.

L'agence antidrogue des Etats-Unis (DEA) décrit la Chine comme "la principale source de toutes les substances liées au fentanyl introduites aux Etats-Unis".

Car le fentanyl, avant d'arriver en contrebande sur le territoire américain, est souvent produit au Mexique avec des composés chimiques venus notamment de Chine.

Qu'attendent les Etats-Unis de la Chine?

Washington souhaite que Pékin s'attaque davantage aux entreprises chinoises qui exportent illégalement des précurseurs chimiques du fentanyl.

La Chine, dont la législation antidrogue est parmi les plus strictes au monde, a inscrit en 2019 le fentanyl sur sa liste des substances réglementées et durci les contrôles à l'exportation.

Insuffisant pour certains politiques américains qui accusent la Chine d'"alimenter la crise du fentanyl".

Pékin s'en défend et fustige en retour le laxisme américain dans le domaine de la lutte contre les stupéfiants.

La Chine "lutte contre les activités illégales de contrebande, la fabrication illicite, le trafic et l'abus de substances liées au fentanyl", a assuré Wang Wenbin, un porte-parole de la diplomatie chinoise.

Qu'ont fait les Etats-Unis jusqu'à présent?

La lutte contre le fentanyl figure parmi les priorités de la Maison Blanche.

En octobre, le ministère américain de la Justice avait annoncé des poursuites et des sanctions à l'encontre d'un réseau chinois accusé de participer à la fabrication de drogues dont de fentanyl.

Elles visent "huit entreprises chinoises et douze citoyens, qui tentent d'exporter vers les Etats-Unis des litres et des litres de précurseurs nécessaires à la production de fentanyl, méthamphétamines et autres drogues mortelles", précisait alors le ministère.

La Chine a condamné avec vigueur ces mesures.

L'administration de Joe Biden a par ailleurs annoncé l'an dernier plus de 450 millions de dollars de financements supplémentaires pour lutter contre la crise des overdoses aux Etats-Unis.

Sur quoi s'accordent Pékin et Washington?

Les pourparlers entre la Chine et les Etats-Unis en matière de drogue ont été au point mort ces dernières années, sur fond de détérioration des relations entre les deux premières puissances économiques mondiales.

Les discussions ont pris un nouvel élan depuis la rencontre en novembre aux Etats-Unis entre les présidents américain et chinois.

La Chine "compatit" avec les victimes du fentanyl aux Etats-Unis, a alors déclaré le président Xi Jinping.

Pékin a depuis fermé une entreprise, bloqué certains paiements internationaux et partagé des informations, a indiqué la semaine dernière un responsable de l'administration Biden.

Quelle optique pour les pourparlers?

La coopération sur entre la Chine et les Etats-Unis sur le fentanyl "doit être continue et permanente", selon un haut responsable américain. Mais elle se heurte inévitablement à l'état des relations souvent tortueuses entre les deux pays.

Pour les Etats-Unis, ces discussions mardi à Pékin constituent "une plateforme pour faciliter la coordination en cours afin de lutter contre la production illicite, le financement et la distribution de drogues illicites".

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique