Samedi, 15 juin 2024
International > Monde Arabe >

L'armée israélienne en action à la frontière libanaise "très bientôt" : ministre

AFP, Lundi, 29 janvier 2024

L'armée israélienne va "entrer en action très bientôt" dans le nord du pays, à la frontière avec le Liban, où les échanges de tirs sont quotidiens avec le Hezbollah, a indiqué lundi le ministre israélien de la Défense Yoav Gallant.

Liban
Le village de Majdelzoun, dans le sud du Liban, montre des émanations de fumée lors d’une frappe aérienne israélienne en périphérie du village de Zibqin. Photo : AFP

Le ministre israélien a informé les soldats postés près de la frontière avec Gaza qu'ils quitteraient la zone pour gagner le nord du pays.

"Ils vont bientôt entrer en action (...) donc les forces dans le nord sont renforcées", a précisé Yoav Gallant, ajoutant que des réservistes allaient quitter leurs positions afin de se préparer pour ces opérations futures.

Le chef d'état-major Herzi Halevi a indiqué récemment que la probabilité d'une guerre "dans les prochains mois" dans le nord du pays était aujourd'hui "beaucoup plus élevée qu'elle ne l'était par le passé".

Depuis les attaques du 7 octobre, qui ont déclenché la guerre à Gaza, les échanges de tirs sont constants entre l'armée israélienne et le Hezbollah, mouvement libanais allié de l'Iran et du Hamas.

En plus de trois mois, plus de 200 personnes ont été tuées au Liban, selon un décompte de l'AFP. Côté israélien, quinze personnes sont mortes, dont neuf soldats et six civils, selon l'armée israélienne.

Lundi, Yoav Gallant a par ailleurs affirmé que les combattants du Hamas manquaient d'approvisionnements et de munitions, mais que la guerre durerait encore des mois.

 Israël a juré d'"anéantir" le mouvement islamiste au pouvoir à Gaza et a lancé une vaste opération militaire à Gaza ayant fait 26.637 morts, en grande majorité des femmes, enfants et adolescents, selon un bilan actualisé du ministère de la Santé du Hamas.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique