Dimanche, 19 mai 2024
International > Monde Arabe >

Deux navires d'une filiale de Maersk rebroussent chemin après des explosions à proximité

AFP, Mercredi, 24 janvier 2024

Le géant danois du transport maritime Maersk a annoncé mercredi 24 janvier que deux bateaux de sa filiale américaine qui transitaient dans le détroit de Bab el-Mandeb avaient rebroussé chemin en mer Rouge après des explosions à proximité.

s
Deux navires d'une filiale de Maersk rebroussent chemin après des explosions à proximité Photo : REUTERS

"Pendant le trajet, les deux navires ont signalé avoir vu des explosions à proximité et l'escorte de la marine américaine a également intercepté plusieurs projectiles", a indiqué Maersk dans un communiqué qui précise que la cargaison et l'équipage n'ont pas été touchés.

"La marine américaine a fait faire demi-tour aux deux navires et les escorte jusqu'au golfe d'Aden".

Suite aux attaques de navires commerciaux et militaires en mer Rouge par les rebelles houthis, de nombreux armateurs ont préféré interrompre leur trafic dans cette zone pour un itinéraire alternatif autour du cap sud-africain de Bonne-Espérance, plus long et plus coûteux, comme Maersk début janvier.

Mais le Maersk Detroit et le Maersk Chesapeake, sous pavillon américain, sont exploités par la filiale Maersk Line, Limited (MLL) qui va aussi suspendre jusqu'à nouvel ordre tout trafic dans la région, a précisé le transporteur danois.

Les navires exploités par MLL transportent une cargaison appartenant à différentes agences gouvernementales américaines et ont pu continuer à transiter dans le détroit en bénéficiant de la protection de la marine américaine, a écrit Maersk.

Environ 12% du commerce maritime mondial passe normalement par le détroit de Bab al-Mandeb, qui contrôle l'accès au sud de la mer Rouge, mais depuis la mi-novembre, le nombre de conteneurs a chuté de 70%, selon les experts maritimes.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique