Samedi, 20 juillet 2024
International > Monde Arabe >

Des proches d'otages israéliens retenus à Gaza protestent au Parlement

AFP, Lundi, 22 janvier 2024

Des proches d'otages israéliens retenus à Gaza ont protesté lundi à la Knesset (Parlement), interrompant la réunion d'une commission pour pousser les parlementaires à obtenir leur libération, selon un communiqué et des images de l'organe législatif.

Gaza
Photo archive. Des gens participent à une manifestation de solidarité avec les otages détenus dans la bande de Gaza. Photo: AP

"Des proches d'otages dans la bande de Gaza sont entrés au milieu d'un débat de la commission des Finances et ont exigé que les députés agissent immédiatement pour la libération de leurs proches", selon le communiqué.

Invités dans plusieurs commissions, des membres de familles d'otages ont demandé aux élus de soutenir tout accord pouvant amener à la libération de leurs proches.

"Si c'était votre famille, qu'auriez-vous fait? J'ai besoin de mon frère, vous comprenez? Maintenant!" a crié un manifestant, selon des images diffusées par la Knesset.

Durant le débat en séance plénière sur les otages, des panneaux appelant à leur libération ont aussi été brandis par ces proches. Le service de sécurité a dû évacuer des manifestants.

Des proches d'otages sont régulièrement invités dans les commissions parlementaires et tentent de mobiliser des élus pour leur cause. Mais le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réaffirmé dimanche qu'il rejetait "catégoriquement" les conditions du mouvement islamiste palestinien Hamas pour libérer les otages.

Le Forum des familles des otages, une association rassemblant une partie des proches des Israéliens retenus à Gaza, a affirmé que "la rage et les incidents au sein des commissions parlementaires auraient pu être évités".

Selon le Forum, des familles d'otages avaient écrit au gouvernement pour le "supplier de ne pas abandonner les otages qui sont exécutés quotidiennement". Sans réponse, les familles sont venues protester sur place, a-t-il précisé.

Une centaine a été libérée en échange de prisonniers palestiniens lors d'une trêve des combats fin novembre. Selon le bilan des autorités israéliennes, 132 sont encore à Gaza.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique