Jeudi, 25 avril 2024
International > Monde Arabe >

Israël ne peut construire la paix "seulement par des moyens militaires" : Borrell

AFP, Lundi, 22 janvier 2024

Israël ne peut construire la paix "seulement par des moyens militaires", a martelé lundi le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell, insistant sur "une solution à deux Etats" avant de rencontrer les chefs des diplomaties israélienne et palestinienne.

Borrell
Le chef de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, prend la parole à l’occasion d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE au Conseil européen de Bruxelles. Photo : AP

Les ministres européens des Affaires étrangères des 27 reçoivent lundi, séparément, le chef de la diplomatie israélienne Israël Katz et celui de l'Autorité palestinienne Riyad al-Maliki.

"Ce que nous nous voulons est bâtir une solution à deux Etats. Parlons-en", a lancé M. Borrell devant les journalistes à Bruxelles alors que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réaffirmé son opposition à une "souveraineté palestinienne".

"Quelles sont les autres solutions auxquelles ils pensent?", s'est interrogé M. Borrell. "Faire partir tous les Palestiniens? Les tuer?", a-t-il ajouté.

La chef de la diplomatie européenne a indiqué avoir présenté aux ministres des 27 "une approche globale" pour aller vers une paix durable.

Ces derniers vont également rencontrer, lors d'un déjeuner de travail, leurs homologues égyptien Sameh Shoukry, saoudien Fayçal ben Farhane et jordanien Ayman Safadi, ainsi que le secrétaire-général de la Ligue Arabe Ahmed Aboul Gheit. Autant de pays et d'organisations qui pourraient jouer un rôle important - aussi bien économique que politique - après la guerre.

Les pays de l'UE s'inquiètent du nombre de victimes civiles depuis la guerre déclenchée le 7 octobre, et ont appelé à plusieurs reprises à des trêves humanitaires.

Mais, très divisés, ils ne sont jusqu'à présent pas parvenus à aller au-delà, et à se mettre d'accord sur un appel à un cessez-le-feu, auquel certains pays, comme l'Allemagne, s'opposent, soulignant le droit d'Israël à se défendre.

*Article modifié par Ahraminfo

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique