Samedi, 02 mars 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Le mystère de la mort de Arafat

Mardi, 12 novembre 2013

Les Palestiniens ont commémoré ce 11 novembre le 9e anniversaire de la mort du leader Yasser Arafat. Une commémoration qui est intervenue quelques jours après la remise aux dirigeants palestiniens de rapports d’analyses médicales suisses et russes d’échantillons biologiques de Arafat qui montrent la présence de quantités anormales de polonium-210.

Arafat
(Photo: AFP)

Ces analyses établissent que « Yasser Arafat n’est mort ni de vieillesse, ni de maladie, mais par empoisonnement », a indiqué vendredi Dr Abdallah Al-Bachir, chef de l’équipe médicale de la commission d’enquête palestinienne, précisant néanmoins qu’elles ne permettaient pas de conclure que le polonium était la cause de la mort.

« Israël est le premier, le principal et l’unique suspect dans l’affaire de l’assassinat de Yasser Arafat », a affirmé le président de la commission d’enquête, Tawfiq Tiraoui, tandis qu’un membre de la direction palestinienne, Wassel Abou-Youssef, a appelé à la formation d’une commission d’enquête internationale.

Israël, de soncôté, a de nouveau démenti toute implication. Les causes de la mort du dirigeant historique palestinien le 11 novembre 2004 dans un hôpital militaire français n’ont pas été élucidées, mais nombre de Palestiniens soupçonnent Israël, qui a toujours nié, de 1. l’avoir empoisonné.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique