Samedi, 13 avril 2024
International > Monde Arabe >

Les Houthis revendiquent une attaque contre un navire américain

AFP, Mercredi, 10 janvier 2024

Les rebelles du Yémen ont affirmé mercredi avoir tiré des "drones et des missiles" contre un navire américain, après que les forces britannique et américaine ont dit avoir déjoué "la plus importante attaque" des Houthis en mer Rouge.

s
Le navire britannique HMS Diamond. Photo : AFP

Les rebelles, proches de l'Iran, ont mené une "opération (...) avec un grand nombre de missiles, balistiques et navals, et de drones ciblant un navire américain qui fournissait de l'aide à l'entité sioniste", ont-ils annoncé dans un communiqué, sans préciser la date, ni le lieu de l'attaque.

Il s'agit d'une "première réponse à l'attaque perfide contre nos forces le 31 décembre", ont-ils ajouté. Répondant à une demande d'assistance d'un navire commercial, des hélicoptères de la marine américaine avaient coulé ce jour-là trois bateaux des Houthis, tuant dix membres d'équipages.

Depuis le début de la guerre à Gaza, le 7 octobre, les Houthis, qui contrôlent une grande partie du Yémen, multiplient les attaques en mer Rouge contre les navires soupçonnés d'avoir des liens avec Israël, affirmant agir en solidarité avec les Palestiniens de Gaza.

Premier allié d'Israël, les Etats-Unis ont mis en place en décembre une coalition internationale pour sécuriser cette zone stratégique où transite 12% du commerce mondial.

Mercredi, les armées britannique et américaine ont affirmé avoir abattu dans la nuit 18 drones et trois missiles en mer Rouge dans le cadre d'une attaque "complexe".

Le navire britannique HMS Diamond avec des navires de guerre américains "ont repoussé avec succès la plus importante attaque menée à ce jour dans la mer Rouge par les Houthis", a écrit le ministre britannique de la Défense, Grant Shapps, sur le réseau social X.

"Le Diamond a déjoué plusieurs attaques de drones dans sa direction et celle de navires marchands dans la zone", a-t-il ajouté en précisant qu'il n'y avait pas eu de blessé ni de dommages.

L'attaque de mardi soir est la 26e contre la marine marchande en mer Rouge depuis la mi-janvier, selon le Commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom).

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique