Jeudi, 18 avril 2024
International > Monde Arabe >

Deux journalistes palestiniens tués dans une frappe aérienne israélienne

Rim Darwich , Dimanche, 07 janvier 2024

109 journalistes ont été tués depuis le début de la guerre à Gaza, où la presse est de plus en plus prise pour cible.

s

Le ministère palestinien de la Santé a annoncé la mort de deux journalistes palestiniens, tués par une frappe aérienne israélienne le dimanche 7 janvier.

Les victimes sont Moustafa Thuraya, vidéaste pigiste travaillant avec l'AFP, et Hamza Waël Al-Dahdouh, journaliste de la chaîne Al-Jazeera. Ces journalistes se trouvaient en voiture au moment de l'attaque.

Hamza était le fils aîné de Wael Al-Dahdouh, un journaliste palestinien qui avait déjà perdu sa femme et deux de ses enfants dans un raid au début de la guerre à Gaza.

Waël Al-Dahdouh, chef du bureau d'Al-Jazeera à Gaza, a également été blessé dans une frappe israélienne.

Waël Al-Dahdouh est reconnu pour sa couverture exhaustive des événements dans la bande de Gaza et a passé sept ans en détention dans les prisons israéliennes.

L'attaque contre les journalistes à Gaza a suscité des protestations internationales et des appels à enquêter sur ces actions israéliennes.

Le bureau des médias gouvernementaux de Gaza a révélé que 109 journalistes ont été tués depuis le début du conflit le 7 octobre, y compris Gabr Abou Hadrous, correspondant de la chaîne Jérusalem Al-Youm, tué dans un raid sur son domicile dans le camp de réfugiés d’Al-Nosayrat.

Depuis le début de l'offensive israélienne terrestre, maritime et aérienne contre Gaza le 7 octobre, plus de 22 835 personnes ont été tuées et 58 416 blessées, avec environ 7 000 personnes disparues, majoritairement des femmes et des enfants.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique