Dimanche, 19 mai 2024
International > Monde Arabe >

Irak: un drone "explosif" visant la coalition internationale abattu à Erbil

AFP, Mardi, 02 janvier 2024

Les autorités du Kurdistan d'Irak ont annoncé qu'un "drone explosif" visant la coalition internationale antijihadistes a été abattu mardi 2 janvier à l'aéroport d'Erbil, dernier incident en date dans une série d'attaques visant les troupes étrangères déployées en Irak.

L'aéroport international d'Erbil
Un drone explosif" visant la coalition internationale antijihadistes a été abattu à l'aéroport d'Erbil. Photo: AFP

Cette tentative d'attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat. Elle intervient au moment où les forces américaines et celles de la coalition internationale antijihadistes sont soumises à des offensives quasi-quotidiennes depuis la mi-octobre, soit dix jours après le déclenchement du conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza.

La plupart de ces attaques -- de drones et de roquettes -- ont été revendiquées par la "Résistance islamique en Irak", nébuleuse de combattants issus de groupes armés pro-Iran.

Le "drone explosif" lancé mardi matin "par des milices hors-la-loi, a été abattu sur la base militaire de la coalition internationale" à l'aéroport d'Erbil, capitale du Kurdistan d'Irak, ont annoncé les services antiterroristes de cette région autonome du nord de l'Irak.

Washington a dénombré plus de 115 attaques contre ses forces en Irak et en Syrie depuis le 17 octobre, selon un nouveau décompte rapporté par un responsable militaire américain qui a requis l'anonymat.

La plupart d'entre elles ont été revendiquées par la "Résistance islamique en Irak" qui s'oppose au soutien américain à Israël dans le conflit avec le Hamas palestinien. Cette nébuleuse est proche de l'Iran, pays qui ne reconnaît pas Israël et qui soutient le Hamas.

Les Etats-Unis ont répondu à plusieurs attaques contre leurs troupes en bombardant des sites de factions armées pro-Iran en Irak.

Washington déploie environ 2.500 militaires en Irak et 900 en Syrie, dans le cadre d'un dispositif destiné à lutter contre une éventuelle résurgence des jihadistes du groupe Etat islamique.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique