Mardi, 23 avril 2024
International > Monde Arabe >

L’agression israélienne à Gaza vise à vider les territoires palestiniens de leurs habitants : ministère palestinien des Affaires étrangères

Dalia Farouq avec agences, Vendredi, 29 décembre 2023

Les forces d’occupation ont commencé à procéder à l’extermination des populations dans les villes de Jénine ainsi que dans les camps de Nour Shams à Tulkarem et Balata à Naplouse, selon le ministère palestinien des Affaires étrangères et des Expatriés

s
Des bonbardements israéliens sur la Bande de Gaza. Photo : AFP


Le ministère palestinien des Affaires étrangères et des expatriés a affirmé, dans un communiqué vendredi, que l’objectif de l’agression israélienne qui dure depuis 84 jours est de « vider les territoires palestiniens de leurs habitants ».

« L’occupation tue les Palestiniens avec sa machine de guerre féroce et veut les pousser à partir et à chercher un autre endroit sûr pour eux et leurs enfants », affirme le rapport qui parle d’« extermination » et de « nettoyage ethnique » expliquant que « les maisons sont démolies au-dessus des citoyens sans avertissement préalable, les écoles qui hébergent les réfugiés sont détruites et les palestiniens arrêtés sont humiliés par l’occupation israélienne en les obligeant à se déshabiller ».

Le ministère note que l’occupation a commencé à procéder à l’extermination des populations dans les villes de Jénine, dans les camps de Nour Shams à Tulkarem et Balata à Naplouse. Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a mis en garde contre la détérioration de la situation, notamment la violence pratiquée contre les enfants qui a atteint des niveaux sans précédent. Selon l’UNICEF l’année 2023 a été la plus meurtrière », rapporte le communiqué du ministère.

Et d’ajouter que la situation actuelle nécessite une résolution ferme de la part des Nations Unies pour instaurer un cessez-le-feu immédiat.

Israël mène une guerre féroce à Gaza qui a fait jusqu’à présent plus de 21 milles morts, dont beaucoup de femmes et d’enfants. Celle-ci fait suite à l’attaque du Hamas sur le territoire israélien le 7 octobre dernier, qui entrainé la mort de 1140 personnes.  

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique