Mercredi, 29 mai 2024
International > Monde Arabe >

5 factions palestiniennes s’accordent sur la formation d’un gouvernement d’union nationale : Al-Qahera News

Rim Darwich , Jeudi, 28 décembre 2023

Réunies jeudi 28 décembre à Beyrouth, cinq factions palestiniennes annoncent leur rejet des scénarios israéliens et occidentaux de l'après-guerre et appellent à une réunion nationale qui inclut toutes les parties sans exception.

s
Des prisonniers palestiniens libérés lors de la trêve humanitaire. Photo : AFP

« Nous (5 factions) avons convenu de présenter une solution nationale palestinienne basée sur la formation d'un gouvernement d'unité nationale issu d'un consensus global », a annoncé jeudi 28 décembre un communiqué du Hamas, selon Al-Qahera News.

Les 5 factions réunies à Beyrouth jeudi sont le Hamas, le Jihad islamique, le Front populaire de libération de la Palestine, le Front démocratique et le Front populaire de libération de la Palestine, selon le communiqué publié jeudi sur leur compte officiel.

Le Hamas a rapporté que les factions ont souligné « la nécessité d'un cessez-le-feu final, l'arrêt de tous les actes d'agression israélienne, et le retrait des forces d'occupation de la bande de Gaza comme condition préalable à un échange de prisonniers et sur la base de tous contre tous ».

Les factions palestiniennes ont exprimé leur rejet des scénarios israéliens et occidentaux d'après-guerre à Gaza, selon le communiqué du Hamas.

Les factions ont convenu de soumettre plusieurs propositions, notamment « appeler à une réunion nationale inclusive et contraignante qui inclurait toutes les parties sans exception, en application de ce qui avait été convenu lors des dialogues nationaux précédents », selon le communiqué.

Les factions ont également convenu de développer le système politique palestinien et de le renforcer sur des bases démocratiques par le biais d'élections générales (présidentielles, du Conseil législatif et du Conseil national), selon le système de représentation proportionnelle intégrale dans des élections libres, justes et transparentes auxquelles tout le monde participe, d'une manière qui reconstruit les relations internes sur les bases et les principes de la coalition nationale et du partenariat national ».

Une délégation du Jihad islamique palestinien dirigée par Ziad Nakhaleh, le secrétaire général du mouvement, est arrivée en Egypte dimanche 24 décembre, pour discuter des dernières évolutions dans la bande de Gaza, a rapporté Al-Qahera News.

La visite de Nakhaleh est intervenue trois jours après l’arrivée au Caire d’une délégation dirigée par Ismail Haniyeh, le chef du Hamas, pour des entretiens avec des responsables égyptiens.

L’Egypte a accueilli le 30 juillet une réunion des secrétaires généraux des factions palestiniennes, présidée par le président palestinien, Mahmoud Abbas. 

Aucune faction à part le Hamas n’a fait de communiqué autour de leur réunion à Beyrouth.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique