Dimanche, 21 avril 2024
International > Monde Arabe >

Abbas : « Des réunions prévues avec l’Egypte, la Jordanie, l'Arabie Saoudite, les Émirats et le Qatar pour mettre fin à l’agression israélienne »

Farah Alazzouni , Mercredi, 27 décembre 2023

Le président palestinien Mahmoud Abbas a salué les efforts égyptiens et jordaniens refusant catégoriquement la déportation des palestiniens lors d’un entretien avec la chaine égyptienne ONTV.

s
Interview télévisé sur la chaine égyptienne ONTV avec Mahmoud Abbas.

« Des réunions sont prévues avec l’Egypte, la Jordanie, l'Arabie Saoudite, les Emirates arabe unis et le Qatar pour mettre fin à l’agression israélienne », a annoncé le président palestinien, Mahmoud Abbas, mardi 26 décembre, lors d’un entretien avec la chaine égyptienne ONTV.

Selon Abbas ces réunions ont pour objectif de discuter de la situation désastreuse à Gaza et établir un projet d’après-guerre.

Il a établi des contacts avec plus de 70 pays, pour leurs précisez le point de vue palestiniens.

« Les revendications palestiniennes sont étroitement liées aux droits internationaux, les palestiniens veulent premièrement et avant tout un cessez-le-feu, ainsi que l’acheminement des aides humanitaires, et l’arrêt des tentatives de déportation des Gazaouis. », a dit Abbas.

Il a également salué les efforts égyptiens et jordaniens refusant catégoriquement la déportation des palestiniens, en ajoutant que cette position les a aidés à résister.

« Nous sommes en contact direct avec [Sameh] Shoukry [le ministre des affaires étrangères], les services de renseignements égyptiens et je suis en lien continuel avec le président Al-Sissi pour coordonner nos actions.  Nous sommes d'accord sur tous les points avec l'Egypte et la Jordanie et aussi l'Arabie Saoudite ». ajoute il.

Il a aussi indiqué que le plan israélien est évident, ils ont commencé par le déplacement interne pour pousser les gazaouis du nord vers le sud, à Khan Younès puis à Rafah pour s’installer ensuite au Sinaï.

« Les Etats-Unis peuvent mettre fin à la situation à Gaza et ordonner Israël de sortir » a ajouté Abbas, en appuyant sur les déclarations de Netanyahu qui assure éliminer le Hamas, et refuse l’accord d’Oslo.

Dans le même cadre, Sissi affirme et réitère à plusieurs reprises son refus catégorique du déplacement forcé des Palestiniens et de leur déportation vers les territoires égyptiens du Sinaï.

Le gouvernement égyptien aussi œuvre activement pour acheminer les aides humanitaires à Gaza et aboutir à un cessez-le-feu permanent ce qui a été salué par le président palestinien.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique