Jeudi, 25 juillet 2024
International > Monde Arabe >

Six Palestiniens tués en Cisjordanie occupée

Ahraminfo , (avec AFP) , Mardi, 12 décembre 2023

Gaza
Six Palestiniens ont été tués à Jénine par l'armée israélienne. Photo: AFP

Six Palestiniens ont été tués mardi 12 décembre, à Jénine en Cisjordanie occupée, selon la chaîne de télévision palestinienne. Ils ont été tués lors d'une frappe de drones sur la vieille ville, les forces israéliennes "continuant de prendre d'assaut le camp de Jénine, ce qui empêche les équipes d'ambulance d'y entrer", selon un communiqué du Croissant-Rouge palestinien.

Un photographe de l'AFP a vu mardi des véhicules militaires israéliens entrer dans le camp de réfugiés de Jénine et un drone le survoler.

Sollicitée par l'AFP, l'armée israélienne a indiqué avoir mené une opération à Jénine qui a permis de découvrir "des engins explosifs placés pour attaquer les forces de sécurité". Elle affirme avoir saisi des armes, des munitions et d'autres explosifs.

"En outre, les forces ont identifié et démantelé une fabrique d'explosifs prêts à l'emploi, localisée dans des tunnels souterrains", d'après un communiqué.

"Ce matin, des drones (militaires) de Tsahal (l'armée israélienne) ont identifié une cellule terroriste lançant des engins explosifs. L'armée de l'air a tué un certain nombre de terroristes", poursuit le communiqué, ajoutant que "des dizaines" d'arrestations ont été effectuées et que les opérations se poursuivent.

La violence s'est intensifiée en Cisjordanie occupée après le déclenchement de la guerre entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, avec environ 270 Palestiniens tués par les tirs israéliens et les attaques des colons depuis le 7 octobre, selon des responsables palestiniens.

Israël occupe la Cisjordanie depuis la guerre israélo-arabe de 1967. La ville de Jénine et son camp de réfugiés ont été le théâtre de raids israéliens répétés, faisant des dizaines de personnes tuées cette année.

La réponse militaire israélienne a tué plus de 18.400 Gazaouis, en majorité des civils, selon le ministère de la Santé à Gaza.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique