Mercredi, 19 juin 2024
International > Monde Arabe >

Les ministres de pays arabes appellent à une fin « immédiate » des hostilités à Gaza

AFP, Vendredi, 08 décembre 2023

Les ministres des Affaires étrangères de plusieurs pays arabes et de la Turquie ont appelé vendredi à Washington à une fin "immédiate" de la guerre dans la bande de Gaza, exhortant les Etats-Unis à soutenir une résolution de l'ONU sur un cessez-le-feu humanitaire.

s
Vue générale de la salle du Conseil de sécurité des Nations Unies, à New York, 8 décembre 2023. Photo : AFP

"Notre message est que nous pensons qu'il est absolument nécessaire de mettre fin aux combats immédiatement", a déclaré le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Fayçal ben Farhane, au nom du groupe, appelant à ce que le Conseil de sécurité de l'ONU approuve une résolution sur un cessez-le-feu humanitaire à Gaza.

Il a regretté que mettre fin aux combats ne semble pas être "la priorité de la communauté internationale".

L'ONU doit se prononcer, peut-être dès vendredi, sur une résolution réclamant "un cessez-le-feu humanitaire immédiat" mais qui fait l'objet d'intenses tractations face à un possible veto des Etats-Unis.

"La solution est un cessez-le-feu" a déclaré pour sa part le ministre égyptien Sameh Choukri, tandis que son homologue jordanien Ayman Safadi estimait que "la priorité numéro un est d'arrêter cette agression".

"Si l'ONU échoue à adopter cette résolution, cela donnera à Israël un blanc-seing pour continuer le massacre", a-t-il dit.

La délégation, qui comprend l'Egypte, la Jordanie, le Qatar, l'Arabie saoudite, la Turquie et l'Autorité palestinienne, devait être reçue plus tard vendredi par le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken.

"J'espère vivement que nos partenaires américains en feront plus. Nous pensons qu'ils peuvent en faire plus" pour mettre fin au conflit entre Israël et le Hamas, a affirmé le ministre saoudien.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique