Mardi, 23 avril 2024
International > Monde Arabe >

Un militaire libanais a été tué par le bombordement israélien

AFP, Mardi, 05 décembre 2023

Le premier militaire libanais est mort mardi 5 décembre depuis le début des violences transfrontalières.

Lebanon
Les échanges de tirs entre Israël et le Hezbollah libanais, allié du Hamas, sont quotidiens. Photo: AFP

Un soldat libanais a été tué et trois autres blessés mardi 5 décembre dans un bombardement israélien contre un poste militaire dans le sud du Liban. Selon un communiqué de l'armée libanaise, il s’agit du premier militaire mort depuis le début des violences transfrontalières.

Dans le communiqué, l'armée libanaise, déployée dans la zone frontalière, a indiqué que "l'ennemi israélien a bombardé" un de ses postes militaires dans la région de Aadaissé, "tuant un soldat et en blessant trois autres".

Depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée le 7 octobre, les échanges de tirs entre Israël et le Hezbollah libanais, allié du Hamas, sont quotidiens.

Le puissant mouvement pro-iranien a revendiqué mardi 5 décembre plusieurs attaques contre les troupes et les positions israéliennes dans la zone frontalière.

L'Agence nationale d'information libanaise (ANI) a rapporté de son côté des tirs d'artillerie et des frappes aériennes israéliennes sur le sud du Liban.

Depuis le 7 octobre, les violences à la frontière ont fait plus de 110 morts au Liban, dont une majorité de combattants du Hezbollah et plus de 14 civils incluant trois journalistes.

La Force intérimaire de l'ONU au Liban (Finul), déployée dans le sud du pays, a été touchée à plusieurs reprises par les bombardements.

* Article modifié par Ahraminfo

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique