Jeudi, 13 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Libye : La tempête Daniel fait 2 800 morts

Mardi, 12 septembre 2023

Après avoir durement touché la Grèce et la Turquie, le cyclone subtropical méditerranéen Daniel fait des ravages dans l’est de la Libye, où les autorités ont déclaré l’état d’urgence et imposé un couvre-feu sur l’ensemble du territoire.

Libye : La tempête Daniel fait 2 800 morts
(Photo : AFP)

Des inondations causées par des pluies diluviennes ont fait au moins 2 800 morts dans l’est de la Libye, frappée à son tour par la tempête Daniel après la Grèce, la Turquie et la Bulgarie. Qualifiée par les experts de phénomène « extrême », la tempête Daniel a frappé l’est de la Libye dimanche après-midi, notamment les villes côtières du Jabal Al-Akhdar (nord-est), mais également Benghazi, où un couvre-feu a été décrété et les écoles fermées. L’est du pays abrite les principaux champs et terminaux pétroliers. La Compagnie nationale de pétrole (NOC) a décrété l’état d’alerte maximale et suspendu les vols entre les sites de production où l’activité a été drastiquement réduite.

Des équipes de secours ont été dépêchées dimanche à Derna, une ville située à 900 km à l’est de Tripoli et à 300 km à l’est de Benghazi. L’ouragan Daniel a provoqué l’effondrement de plusieurs barrages dans la ville, très touchée par les intempéries, des quartiers entiers ont été emportés par les eaux, en plus de la mort de familles entières à la suite de la tempête. Plus tôt lundi, avant de se rendre avec ses ministres sur place, Osama Hammad, chef du gouvernement de l’Est de la Libye, a déclaré Derna « ville sinistrée ». Des centaines d’habitants y sont toujours bloqués dans des zones difficiles d’accès, alors que les équipes de secours, épaulées par l’armée, tentent de leur venir en aide. Un responsable du conseil municipal de Derna a qualifié la situation dans sa ville de « catastrophique et hors de contrôle, nécessitant une intervention nationale et internationale », dans des déclarations à la chaîne locale Libya Al-Ahrar.

Lundi, le chef du Conseil présidentiel, Mohamed El-Menfi, a appelé à une aide des pays frères et amis et des organisations internationales, et a officiellement déclaré les villes de Derna, Shahat et Al-Bayda dans l’est de la Libye zones sinistrées, selon un communiqué. Il a fait état de l’effondrement de 4 ponts principaux et 2 immeubles, ainsi que des deux barrages de la ville. Dotée des réserves pétrolières les plus abondantes d’Afrique, la Libye est plongée dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011 et secouée par des divisions et des violences. Lors d’une réunion extraordinaire du Conseil des ministres diffusée en direct lundi à la télévision, M. Dbeibah a annoncé 3 jours de deuil national, soulignant « l’unité de tous les Libyens » face à cette catastrophe. La mission de l’Onu en Libye a dit « suivre de près la situation d’urgence », et le président français, Emmanuel Macron, a exprimé sa « solidarité avec le peuple libyen ». Cheikh Mohamed Bin Zayed, président des Emirats arabes unis, a ordonné que des secours d’urgence et des équipes de recherche et de sauvetage soient envoyés en Libye, pour aider à faire face aux effets des inondations résultant des fortes pluies dont le pays a été témoin.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique