Samedi, 20 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Liban : Hariri se retire de la vie politique

Lundi, 07 février 2022

Propulsé sur la scène politique après l’assassinat en 2005 de son père, l’ancien premier ministre Rafic Hariri, Saad Hariri, premier ministre du Liban de 2009 à 2011 et de 2016 à 2020, a annoncé, lundi 24 janvier, son retrait de la vie politique.

Liban : Hariri se retire de la vie politique
(Photo : AP)

Principal dirigeant sunnite libanais, il a notamment évoqué « l’influence iranienne » sur le pays, le « désordre sur la scène internationale » et les « divisions internes ». « Nous continuerons à servir notre peuple, mais notre décision est de suspendre tout rôle dans le pouvoir, la politique et au parlement », a déclaré Saad Hariri, la voix brisée par l’émotion, alors qu’il s’exprimait devant un portrait de son père, lors d’un bref discours prononcé à Beyrouth.

Cette annonce intervient après une série de revers financiers et politiques, et au moment où le Liban est frappé par la pire crise socioéconomique de son histoire. Elle coïncide aussi avec la reprise des négociations, lundi 24 janvier, avec le Fonds monétaire international, après près d’un an d’interruption sur fond de différends. Hariri a également « invité » sa « famille politique » au sein du Courant du futur à suivre sa voie, appelant ainsi le principal parti sunnite du pays à ne pas présenter de candidats aux élections législatives prévues en mai.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique