Jeudi, 13 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Provocations israéliennes

Maha Salem avec agences, Mardi, 13 août 2013

A quelques jours de la reprise des pourparlers avec les Palestiniens, prévue ce mercredi, le gouvernement israélien a annoncé un appel d’offres pour la construction d’un millier de logements dans les colonies de Cisjordanie et de Jérusalem-Est. Les autorités palestiniennes ont estimé que cette mesure montrait un manque de sérieux d’Israël dans les négociations de paix. Selon le négociateur palestinien Mohammad Chtayyeh, Israël « a l’intention, par ses activités denses de construction dans les colonies, de détruire les bases d’une solution souhaitée par la communauté internationale et qui vise à établir un Etat palestinien dans les frontières de 1967 ». Le négociateur palestinien a demandé aux Etats-Unis de prendre position « clairement et fermement » pour mettre un frein à ces « attaques israéliennes en Cisjordanie, et particulièrement à Jérusalem ». La question des colonies est l’un des points d’achoppement dans les négociations de paix. Elle avait fait échouer les précédentes négociations en 2010. Le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, s’est refusé à proclamer publiquement un gel de la colonisation comme le réclamaient les Palestiniens avant la relance des négociations. Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a rencontré le médiateur américain, Martin Indyk. Ce dernier a réaffirmé à Abbas le soutien de son homologue américain dans ces négociations qui doivent aboutir à un accord de paix dans les 9 mois, conformément à l’objectif fixé par le secrétaire d’Etat américain, John Kerry. Un objectif qui sera difficile à atteindre vu le nouveau fait accompli israélien .

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique