Vendredi, 19 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Décès du prince Saoud Al-Fayçal

Lundi, 13 juillet 2015

Le prince Saoud Al-Fayçal, qui avait conduit pendant 40 ans la diplomatie du géant pétrolier saoudien avant de quitter ses fonctions en avril dernier, est décédé le jeudi 9 juillet. Le

Décès du prince Saoud Al-Fayçal
Décès du prince Saoud Al-Fayçal

prince, « symbole d’honnêteté et de travail achar­né », est mort aux Etats-Unis, selon un communiqué de la Cour royale saoudienne. Les funérailles du prince ont eu lieu dans la ville sainte de La Mecque, après la prière du soir et en présence de digni­taires de la région, dont l’émir du Koweït, cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Sabah. D’après des sources saou­diennes concordantes le prince Al-Fayçal est mort à la suite d’un malaise cardiaque. Né en 1940, Saoud Al-Fayçal souffrait de multiples pro­blèmes de santé et avait des difficultés pour marcher et parler. En avril, il avait deman­dé à être relevé de ses fonc­tions pour raisons de santé. Il avait été nommé conseiller et émissaire spécial du roi Salmane. Seul ministre des Affaires étrangères au monde à être en poste aussi long­temps, Saoud Al-Fayçal a servi quatre rois et avait incarné durant quatre décen­nies la politique extérieure de l’Arabie saoudite. Ce diplomate chevronné a dirigé la politique étrangère saou­dienne durant la guerre Iraq-Iran (1980-1988), puis l’inva­sion iraqienne du Koweït (1990) et la guerre du Golfe qui suivit (1991) et aboutit à la libération de l’émirat par une coalition internationale dirigée par les Etats-Unis et basée en Arabie saoudite.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique