Samedi, 20 juillet 2024
International > Monde >

Gallant: Israël affirme avoir tué ou blessé "60%" des combattants du Hamas

AFP , Mercredi, 10 juillet 2024

s
Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant. Photo : AFP

Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, a affirmé mercredi que l'armée israélienne avait "éliminé ou blessé 60%" des combattants du Hamas après neuf mois de guerre avec le mouvement palestinien dans la bande de Gaza, évoquant une "réussite" militaire.

Alors que la guerre à Gaza est entrée dimanche dans son dixième mois et que les efforts de médiation s'intensifient, les "réussites sont nombreuses", a vanté Yoav Gallant à la tribune de la Knesset, le Parlement israélien.

L'armée opère actuellement dans plusieurs secteurs de la bande de Gaza et a notamment renforcé ces derniers jours une offensive dans la ville de Gaza. Elle avait pourtant annoncé début janvier avoir "achevé le démantèlement de la structure militaire" du Hamas dans le nord du territoire palestinien, où se trouve la ville, avant de lancer ses opérations terrestres dans le centre et le sud du territoire.

"Nous avons éliminé ou blessé 60% des combattants du Hamas", a déclaré M. Gantz, assurant que les forces israéliennes avaient "démantelé une grande majorité" des bataillons du Hamas et que "les soldats se battent depuis neuf mois (...) avec dévouement, sacrifice et succès".

Interrogée par l'AFP sur le nombre de combattants correspondant à ce pourcentage, l'armée israélienne a dit "vérifier" ces informations. Le ministère de la Défense n'a pas clarifié ce pourcentage dans l'immédiat.

"Nous avons ramené la moitié des otages et nous sommes déterminés à ramener le reste", a ajouté le ministre de la Défense, en référence aux 116 des 251 personnes enlevées le 7 octobre toujours retenues à Gaza (dont 42 sont mortes) selon l'armée israélienne.

"Tout l'appareil de sécurité est déterminé à remplir les objectifs de la guerre" fixé par Israël, a encore dit M. Gallant, à savoir d'éradiquer le Hamas et de libérer les otages.

Après des mois de négociations sans résultat sur un cessez-le-feu, une source proche des discussions a indiqué que les chefs de la CIA et des services de renseignement israélien étaient attendus mercredi à Doha.

La guerre à Gaza a fait 38.295 morts, en majorité des civils, selon le ministère de la Santé du Hamas dans le territoire palestinien.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique