Lundi, 15 juillet 2024
International > Monde >

Poutine proclame une alliance Russie-Corée du Nord contre l'hégémonie américaine

AFP , Mercredi, 19 juin 2024

s
Le président russe Vladimir Poutine serre la main du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un après une cérémonie de signature à la suite de leurs entretiens bilatéraux à la résidence d’État de Kumsusan à Pyongyang. Photo : AFP

Vladimir Poutine a estimé mercredi que la Russie et la Corée du Nord luttaient "ensemble" contre l'"hégémonie" américaine, peu après que les deux pays ont scellé une alliance prévoyant une assistance mutuelle en cas d'agression.

De son côté, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a déclaré que le traité signé avec le président russe allait garantir "la paix et la stabilité" dans la région, où les tensions sont vives entre Pyongyang d'un côté et Séoul et Tokyo, alliés de Washington, de l'autre.

Quelques heures plus tôt les deux dirigeants, honnis de l'Occident, avait scellé un traité de "partenariat stratégique" et M. Poutine a clairement signifié former une alliance contre les Etats-Unis.

"Aujourd'hui, nous luttons ensemble contre les pratiques hégémoniques et néocolonialistes des Etats-Unis et de leurs satellites", a dit M. Poutine, selon les médias russes, lors d'un gala organisé en son honneur à l'occasion de sa visite à Pyongyang.

"Il ne fait aucun doute que le traité de partenariat stratégique global (...) garantira de manière fiable l'alliance entre la Corée du Nord et la Russie pendant un siècle et qu'il contribue pleinement au maintien de la paix et de la stabilité dans la région", a de son côté affirmé M. Kim, selon une traduction en russe de ses propos par les agences de presse russes.

M. Poutine a aussi remercié M. Kim pour son soutien indéfectible au sujet de l'Ukraine, y voyant une "position équilibrée".

"Nous sommes reconnaissants aux dirigeants et au peuple de la République populaire démocratique de Corée s'agissant de leur position équilibrée sur la situation en Ukraine", a déclaré le président russe.

Les Occidentaux accusent Pyongyang de fournir quantités de munitions à la Russie pour son assaut contre son voisin. En retour, la Corée du Nord recevrait notamment une aide technologique.

M. Poutine a aussi appelé à revoir les sanctions, adoptées à l'ONU avec le soutien russe, visant la Corée du Nord à cause de son programme nucléaire et balistique.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique