Mardi, 16 juillet 2024
International > Monde >

Xi Jinping vante les liens Chine-Brésil auprès du vice-président brésilien

AFP , Vendredi, 07 juin 2024

Xi
Le président chinois Xi Jinping rencontre le vice-président brésilien Geraldo Alckmin, à Pékin. Photo : AP

Le président chinois Xi Jinping a célébré vendredi l'amitié de son pays avec le Brésil, déclarant au vice-président Geraldo Alckmin, actuellement en visite à Pékin, que leurs liens allaient "bien au-delà du cadre bilatéral".

La Chine est le premier partenaire commercial du pays sud-américain, avec plus de 180 milliards de dollars d'échanges bilatéraux en 2023.

Parmi les principaux produits chinois exportés vers le Brésil figurent les semi-conducteurs, les téléphones et les produits pharmaceutiques.

Depuis son retour au pouvoir l'an passé, le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva se livre à un délicat exercice d'équilibriste. Il cherche à approfondir les liens avec Pékin tout en souhaitant améliorer les relations avec Washington.

Le Brésil et la Chine cherchent à se positionner en tant que médiateurs dans la guerre en Ukraine. Contrairement aux nations occidentales, ils n'ont pas sanctionné la Russie pour son invasion.

"Le monde est actuellement confronté à des changements majeurs sans précédent depuis un siècle", a déclaré vendredi Xi Jinping à Geraldo Alckmin au début de leur entretien au Palais du Peuple à Pékin, selon la télévision étatique chinoise CCTV.

"En tant que grands pays en développement et pays émergents importants, la Chine et le Brésil entretiennent des relations qui vont bien au-delà du cadre bilatéral et servent d'exemple dans la promotion de l'unité et de la coopération entre les pays en développement ainsi que de la paix et de la stabilité mondiales", a souligné M. Xi.

Selon certains médias, la visite de Geraldo Alckmin est censée ouvrir la voie à l'adhésion du Brésil à l'initiative chinoise des "Nouvelles routes de la soie" (appelée officiellement "La ceinture et la route").

Ce grand programme lancé en 2013 vise à construire des infrastructures et développer les liaisons maritimes, routières et ferroviaires entre les continents, notamment dans les pays en développement.

Plusieurs pays d'Amérique du Sud ont déjà adhéré à cette initiative, qui constitue un axe central de la stratégie de Xi Jinping pour accroître l'influence de la Chine à l'étranger.

Parmi ces nations figurent l'Argentine, le Chili, la Bolivie, l'Equateur, le Pérou et le Venezuela.

"La Chine est pour nous une source d'inspiration", a déclaré Geraldo Alckmin à Xi Jinping, saluant le fait que le géant asiatique ait réussi à sortir des centaines de millions d'habitants de la pauvreté au cours des dernières décennies.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique